• Suki-tte Ii na yo

    Suki-tte Ii na yo

    Suki-tte Ii na yo

    Tout d'abord, je tiens à signaler que je n'ai pas vraiment fini la série. J'ai voulu la lire le manga mais c'est vrai que j'ai trouvé ça plus pratique de visionner l'anime donc je ne tiens pas compte du manga pour le moment (mais puisqu'il n'y a que 13 épisodes, il va bien falloir que je m'y mette.

    Comme dans la plupart des histoires d'amour il faut bien que nous ayons deux protagonistes de sexes opposés (dans la plupart des cas) et ici c'est pareil. Nous avons le cliché de la fille solitaire, sans amis et timide et le cliché du garçon populaire et beau. Cependant, il est vrai que c'est elle qui a choisit de s'isoler pour ne plus souffrir ou être déçu, elle est également plus forte et affirmée qu'elle n'en a l'air, c'est un point innovateur je trouve. En fait je pense que Mei n'est pas vraiment un personnage cliché, c'est ça qui fait son charme. Elle a différente facette, forte, timide, romantique...

    Il y a également d'autres personnages qui vont au fur et à mesure de l'histoire devenir un groupe d'amis avec des couples se formant. On voit une petite évolution des personnages grâce à la présence des uns des autres.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Côté graphismes, ils sont très jolies même si j'ai un faible pour ceux du manga et je dois avouer que j'aime beaucoup la coupe de cheveux de Yamato x)

    Ce qui me dérange encore une fois c'est le fait que l'anime n'est pas de fin, qu'il s'arrête au bout de 13 épisodes. En fait qu'il existe juste pour promouvoir le manga. C'est exactement ce que j'ai expliqué pour Blue Spring Ride. Mais bon, ils sont gentils, ils nous offrent un petit OAV pour compenser... Encore heureux que les graphismes soient pas mal....

    Ensuite ce qui est bien c'est la musique. En plus du fait qu'elle soient très jolies, elle s'adapte (je ne pense pas que ça soit le verbe approprié pour dire ce que je voulais dire) parfaitement aux situations. Elle est discrète mais pas trop pour qu'elle marque sa présence. Ainsi, elle délimite l'ambiance idéale qu'il faut à l'anime.

    D'après le premier tome que j'ai pu lire, l'anime reste très fidèle au manga même si de temps en temps il y a des choses un peu inédites.

    Suki-tte Ii na yoSi je devais noter le manga sur 20, je pense que je mettrais un petit 13/20.

    Ending Slow Dance

     Nombre de volumes : 17 + 

                  Nombre d'épisodes : 12             


    9 commentaires
  •  

    Fairy Tail

    Fairy TailFairy Tail

    Faiy Tail est un shonen comme on en fait depuis longtemps. Tout d'abord, on peut remarquer une nette différence entre le manga et l'anime, surtout lorsqu'il s'agit des Hors Séries. Je pense qu'un ou deux épisodes HS ça peut passer mais lorsque l'on fait un arc complet et désormais plusieurs comme dans Naruto Shippuden, je suis désolé mais juste, non. Je pense que ça coupe l'élan et l'intrigue principale à un point très élevé. Je ne sais pas trop ce que vous en pensez ?!

    Sinon, pour l'histoire c'est plutôt enfantin je dois bien l'avouer mais j'aime bien surtout que je connais le manga depuis que j'ai 13 ans, donc je m'y suis habituée et j'ai eu le temps d'apprécier. Malgré cela, c'est un très bon divertissement qui interpelle le lecteur dès le tome 1. Ce que j’apprécie beaucoup c'est le fait que l'auteur ait choisi de raconter la vie de la plupart des personnages, ceci nous permet de  les connaître mieux, de les comprendre ainsi de s'y attacher. En effet, Fairy Tail est l'un des rares mangas que je connais qui utilise ce procédé (il en existe d'autres j'en suis persuadée, mais Hiro se l'approprie d'une manière particulière). Ceci est un très bon moyen d'attirer le lecteur, celui-ci va vouloir savoir ce qui arrive à son personnage préféré, etc. Tout ça, fait que l'histoire est cohérente et devient inintéressante.

    En ce qui concerne les graphismes, je peux clairement vous dire que ceux du manga sont mille fois mieux que ceux de l'anime. Désolé, je ne saurais vous dire pourquoi, ce n'est simplement qu'une question de goûts, je suppose. Nous sommes tous au courant que l'anime a eu une longue pose, celle-ci a d'ailleurs causé beaucoup de tristesse parmi les fans. Vous vous êtes donc aperçus que les graphismes des personnages avaient évolué. De ceci (épisode 1 - 175) : www  nous sommes passés à ceci (épisode 176 - 277) : www. Ces nouveaux design sont semblables à ceux du film La prêtresse du phœnix. La plupart des fans n'ont pas vraiment apprécié cela, mais pourtant je les préfère de loin.

    J'avais déjà fait une "critique" de l'anime auparavant et celle-ci est toujours d'actualité il me semble. Je vous mets donc le lien pour que vous puissiez la lire. Les idées évoqués vont sans doute vous surprendre, mais je ne changerai rien à part les fautes d'orthographes. J'assume entièrement les avis d'autrefois même si je ne fut pas très diplomate sur certains points : www

    Si je devais noter le manga sur 20, je pense que je mettrais un petit 15/20.

     Nombre de volumes : 63 

     Nombre d'épisodes : 277 

    Mes OST préférés Dragon Force, Erza vs Erza et Fairy Glitter. Puis mon opening préféré Masayume Chasing avec mon ending.

     Fairy TailFairy Tail

     


    5 commentaires
  • Ao Haru Ride

    Du même auteur

    Informations
    Studio d'animation : Production I.G
    Saison : Été 2014
    Licencié en France : Oui
    Nombre d'épisodes : 12
     
    Titre Original :  Ao Haru Ride / アオハライド
    Titre : Blue Spring Ride
    Auteur : Sakisaka Io
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Kana                                         Nombre de tomes : 13                                  Extrait : www                                               Disponible en version numérique

     

     

     

     

     

     

     

          

    Synopsis

    Futaba s’est transformée à son entrée au lycée. Douce et féminine au collège, elle est devenue plus énergique et garçon manqué dans l’espoir de se faire des amies. Mais ses nouvelles amitiés sont artificielles et Futaba va bientôt remarquer les limites de son changement de personnalité…

    Review

    L'histoire du manga n'est pas tellement innovante : on a une fille plutôt mignonne qui tombe amoureuse d'un garçon assez populaire. Seulement, le garçon part avant qu'il ne se passe quoi que ce soit, mais ils se retrouvent quelques années plus tard au lycée. On voit de plus en plus de mangas qui ont un début assez banal mais qui arrive quand même à être vraiment pas mal, et honnêtement, Blue Spring Ride est quand même un bon Shojo dans son ensemble. Je dirais même qu'il est devenu un incontournable Shojo.

    Certes, comme une bonne vieille romance classique, celui-ci ne fait pas exception à la règle : les personnages sont totalement clichés. Je trouve que l'auteure aurait pu travailler un peu plus l'aspect des personnages de sorte qu'ils soient moins ordinaires, mais c'est sans doute ce qui fait également leur charme. De plus, ces derniers ont tout de même une certaine aura qui fait que l'on peut les apprécier. Pour ma part, j'aime énormément Aya qui a, à mon avis, le plus de charme et c'est grâce à lui que le manga possède quelques phases d'humour. Alors pour revenir au cliché, ce que j'appelle "cliché" c'est le fait que l'on a pas mal de personnages très typiques. Tout d'abord la fille sérieuse qui est amoureuse du prof, le mec qui a des problèmes [Attention SPOIL] dans son enfance, avec en plus son amie d'enfance qui revient et qui elle aussi a eu des problèmes (je peux déjà citer un manga où le coup de l'amie d'enfance est utilisé : Switch Girl) [Fin du SPOIL]. Et ce côté-là fait que parfois (sans dire tout le temps même si je le pense très fort) l'histoire est très prévisible voire même redondante. Donc, si l'on continue avec les personnages, on peut dire qu'ils sont très bien dessinés et que les graphismes sont d'ailleurs très beaux même si j'ai un petit faible pour les dessins du manga. Et pour finir en disant encore quelque chose de positif, je dirais que j'aime bien le grand frère de Kô.

    Ensuite, un autre bon point c'est que l'histoire d'amour n'est pas trop faite. J'aime bien tout ce petit suspense, tous ces petits retournements de situation, ce double triangle amoureux. Tout ça c'est du déjà-vu c'est certain, mais la manière dont l'auteure joue avec cela n'est franchement pas trop mal.

    Sinon je peux parler du fait qu'il y a de l'amitié dans cette histoire et ce n'est pas pour me déplaire, au contraire. Surtout que ce groupe qui se forme ne vient pas d'un seul coup. En effet, il se forme et se solidifie progressivement et voir évoluer tout ce petit monde est bien agréable. C'est vrai que déjà Kô apporte beaucoup à Futaba dès le début de la série en lui disant qu'il faut qu'elle soit honnête avec elle-même et qu'elle arrête de se faire de fausses relations amicales, etc. Mais tous ensemble ils ont tous quelque chose offrir à l'autre.

    Bon un autre petit côté positif, c'est le fait que l'anime correspond bien au manga, parce que les animes du style Full Metal Alchemist ce n'est pas mon truc. Je ne sais pas votre avis, mais je préfère mille fois que l'histoire soit bien suivie. Donc il est donc évident que je déteste les Hors-Série. Pour ce qui est des OAV c'est différent, ce sont des fillers et qui plus est, ils sont, en général, sympas quel que soit le manga. Mais je m'éloigne du sujet, la chose la plus agaçante, comme c'est le cas chez beaucoup d'animes maintenant, c'est le fait qu'il soit produit dans l'unique but de promouvoir son manga ce qui fait que ce genre d'animes sont fait avec un minimum de budget et qu'ils pourraient se finir avec des graphismes horribles, etc. Ici, c’est le cas mais sans compter les horribles graphismes, parce qu'il faut quand même l'avouer, que ce soit dans le manga ou l'anime le design est vraiment beau.

    Du coup, je n'aime pas le fait que l'on produise des animes promotionnels, si un manga est bon, il doit se frayait un passage seul comme One Piece. Et ce que je déteste le plus c'est qu'en fin de compte, on ne produit que quelques épisodes (en général autour de 12) mais que l'histoire ne se finit pas à l'épisode 12 et puisque on a regardé le début et bien on veut voir la fin, résultat : on achète le manga et l'objectif de l'anime est accompli. J'aurais bien aimé une saison 2 pour pouvoir voir la fin en version animée mais je ne pense pas que ça se fasse. En plus la bande-son est vraiment super, que ce soit l'opening ou l'OST, notamment I Will de Chelsy, ce sont de magnifiques musiques.

    Avis Positif 14/20

    Manga avec un bon ensemble. Il est très agréable pour passer le temps, mais rien ne le démarque vraiment des autres shojos. Quelques bonnes idées tout de même mais on voit beaucoup trop de clichés pour pouvoir dire "manga innovant". Cependant, cette série fait quand même partie de mes préférés. En effet son côté mignon et agréable m'a permis de passer de super moments de lecture. L'ambiance est assez variée entre l'humour, l'amour et les moments un peu plus sérieux, ce n'est pas un shojo où tout est rose et ce côté-là est vraiment top. Les personnages sont attachants, mais l'histoire se concentre trop sur Kô et Futaba et pas assez sur les autres, cela aurait pu être très intéressant. Au niveau du chara design, c'est superbe. C'est très beau ! De plus, l'auteure a fait plusieurs autres mangas, et malgré cela, on voit une différence entre tous ses personnages, ce n'est pas du copier / coller, ce qui est très appréciable.


    5 commentaires
  •  

    Pour plus d'information sur cette série voici le lien pour accéder à la rubrique : www

    Détective Conan

    Détective ConanDétective Conan

    Détective ConanPas où commencer... Détective Conan est un manga que je trouve plutôt original et que j'aime beaucoup. Beaucoup de nostalgie me traverse quand je lis un scan parce que je me souviens encore de l'époque où je me pressais de rentrer chez moi pour ne pas louper un épisode sur la 3. Cependant, il n'échappera pas à la critique.

    Etant donné que le manga est assez vieux, je ne peux pas juger la qualité des graphismes de l'époque qui ont énormément évolué depuis. J'avoue que je ne prêtais pas trop attention à la qualité du dessein même si pour moi, je l'a trouvé plutôt bien. Désormais, avec du recule, je peux clairement dire que le manga est passé d'une qualité plutôt moyenne à une excellente qualité. On peut voir dans l'anime trois grandes phases très distinctes de l'évolution des graph. On le constate surtout chez Takagi mais aussi chez Conan : www

    Il y a une très grande variété de personnages, mais quand je dis grande c'est très grande. En effet, on peut compter plus d'une cinquantaine et je suis encore généreuse. Bon, on va tout de même dire qu'ils sont plus ou moins attachant avec un charisme différent selon les personnages. Par exemple, on est tous d'accord pour dire que la fille qui a le plus de charisme c'est Sera, elle est trop stylé xD alors qu'au contraire le personnage principale féminin est Ran : une fille banale qui passe son temps à pleurer (mais je l'aime bien je vous assure) et sans oublié de préciser que c'est une grosse nunuche qui n'est pas fut-fut pour deux ronds (ne pas voir que Conan est Shinichi surtout lorsque ce dernier sort des excuses foireuses et toutes les petites coïncidences du genre anniversaire le même jour, ses parents qui sont jamais là (genre le gamin il a 7 ans et ses parents ils sont jamais là, je veux pas dire mais sur ce point là c'est très réaliste...) .

    Un des points les plus frustrants de l'univers du manga est l'avancement de relation. Elles sot lentes, tellement que cela vous donnera l'envie d'arrêter pendant quelque temps. Puisque les films sont des trailers, ils ne font pas partis de la série et tout ce qui s'y passe ne s'est en fait jamais produit dans le déroulement de l'histoire, donc il faut attendre (attention spoil) prèt de 600 épisodes pour que Shinichi avoue son amour à Ran, mais elle ne lui a toujours pas dit. Mais encore heureux, au moins avec Heiji et Kazuha cela à plus avancer.. ah ah je plaisante, c'est encore pire.

    Bon ensuite le point négatif le plus flagrant est bien entendu le fait que la série est tellement longue qu'elle est encore plus vieille que moi. Je ne suis pas contre des séries longues mais c'est horrible parce qu'elle va durer encore longtemps et les intrigues principales ne sont même pas encore résolues ce qui nous pousse à continuer la séries parce que notre curiosité l'emporte largement sur tout le reste.

    Détective Conan

    Bon les bons points maintenant, on peut clairement dire que la série est très intéressante et que les affaires sont très originales (tellement qu'un criminel japonais aurait commit un meurtre pareil à un de la série, bon il s'est fait prendre évidemment) et que vous ne trouvez presque jamais le meurtrier avant que Gosho vous le montre explicitement. Ensuite, je trouve le contexte est plutôt différent des autres séries, pour le moment je n'ai jamais vu une série du même genre. 

    Par contre attention ! Je vous déconseille avec un grand "d" la vf parce qu'elle est absolument horrible, et vos oreilles vont saigner après avoir écouter deux ou trois épisodes à la suite. Lorsqu'on est petit on fait pas trop attention, mais désormais je le sais, je le vois, la vf est immonde. La vo est quand à elle magnifique, les voix sont superbes. Alors je vous conseille vivement le vostfr. De toute façon, les vf sont pour moi la pire chose qu'il existe lorsqu'on en prend conscience.

     

      Nombre de volumes : 92 + 

     Nombres d'épisodes : 862 + 

    倉木麻衣「TRY AGAIN」  

    Detective Conan -Kimi ga Ireba-

    Lecture en ligne (scans en vf)

    Si je devais noter le manga sur 20, je pense que je mettrais un petit 16/20.

    Détective Conan

    Détective Conan

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Mes coups de gueule porteront essentiellement sur la culture japonaise et celui d'aujourd'hui ne fait exception à la règle. Je précise que dans ces articles-là, je vais exprimer mes goûts et opinions, donc il est fort probable que vous ne soyez pas tous d'accord avec moi, mais ce pas grave... je respecte vos points de vue et je les comprends parfaitement. Donc je vais commencer à parler d'un manga, il s'agit School Days.

     

    Synopsis

    En résumé, c'est l'histoire d'une garçon qui est amoureux d'une fille qu'il voit tous les jours dans les transport en commun. Mais ce dernier est beaucoup trop timide pour lancer une vraie conversation et préfère donc la contempler de très loin. Seulement, après l'avoir prise en photo, une amie à lui tombe dessus et lui arrange un coup avec la belle demoiselle. C'est au bout de quelques temps que l'on voit apparaître un triangle amoureux.

     

    Critique

    Mon coup de gueule commence maintenant. Dans toutes histoires on s'attache en général aux divers personnages que l'on nous présente, ils ont tous un certain charme, un quelconque charisme, mais dans School Days, pas du tout. Je suis désolé mais les protagonistes ne sont absolument pas attachant et le petit côté pervers fait plutôt ressortir un côté malsain... Je ne suis pas une âme sensible loin de là, je ne suis pas choqué du côté un peu ecchi du manga mais je ne sais pas pourquoi, ici c'est de trop. Je trouve tous les personnages plutôt... je ne sais pas mais quand je les revoit j'ai qu'une seule envie de les abattre sur place.

    Ensuite, le scénario est complément dépourvu de sens. En effet, pourquoi aiderait-on l'homme que l'on aime à sortir avec une autre pour qu'ensuite cela finisse ainsi. Heureusement qu'il n'y a que 12 épisodes !! Même si moi j'ai lu les scans.... Par contre je n'arrive pas à croire que l'anime est licencié en France !! Comment les gens ont pu se dire que les gens allaient aimer ?! Chacun ses goûts mais il y a des limites quand même !! Ne me dites pas que je suis la seule à penser que ce manga est complètement nul ?! Bref.. je m'éloigne du sujet... J'ai dit tout à l'heure qu'il avait un petit côté ecchi.... excusez-moi... En fait ceci est au début parce qu'ensuite l'histoire part carrément en hentai. Sérieux sur Wikipédia ils ont marqué Seinen ?! Nan mais ils sont aveugles ?!

    On revient sur les personnages. J'ai dit qu'ils n'avaient aucun charisme... mais j'ai oublié d'ajouter qu'ils sortaient tout droit du monde des licornes !! Franchement le mec aime une fille et il se débrouille de la tromper, de se faire quelque peu manipuler... bon en résumé il est un peu beaucoup con quoi...Et surtout c'est un gros connard à tromper quelqu'un avec qui il a eu beaucoup de mal à nouer quelque chose...

    Repassons maintenant aux scénario, mais à la fin de l'anime. Qui sur cette planète a trouvé cette fin cool, super original ou même bien. En un mot PERSONNE !! La fin est encore plus débile et horrible que le reste c'est le combo parfait !! En plus les dessinateur ne se sont pas fouler, les personnages n'ont rien d’exceptionnel et les personnages en fond sont des fantômes, ils auraient pu essayer de gagner des points de ce côté-là...

     

    Bref

    A la base, jeux-vidéo, School Days le manga ou l'anime, n'a rien de bien, aucun côté positif et il aurait dû, à mon avis, rester qu'un petit jeu de PS2. Je pense en fait, que tout le travail a été bâclé et a été fait par un enfant de 3 mois, parce que même en le faisant exprès on ne peut pas arriver à un tel résultat complètement What The Fuck !! En gros cette anime = Nazi (oui je vais loin).


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires