• Analyse #9 -Dragon Ball Super-

    Bonjour tout le monde. Cette semaine je me suis lancée dans une toute nouvelle aventure :  Dragon Ball Super  (DB Chou en japonais). La fameuse suite de DBZ, futur alternatif de DBGT. Moi qui suis une grande fan de la licence je voulais voir ce que cette série pouvait nous offrir.

    Tout le monde connait Dragon Ball Z qui est devenu encore plus connu que Dragon Ball, le plus grand succès de Toriyama Akira. Tout le monde connait également DBGT, surtout connu pour avoir été une véritable bouse et une déception totale pour les fan de la saga. Alors quand est sorti DBS, beaucoup se sont demandés si cela n'allait pas être aussi, voire pire que GT, et moi la première. Autour de moi, j'ai entendu des avis plutôt positifs alors je me suis laissée tenter...

     

    Je vais vous parler des  différences entre la série animée et le manga papier .

    Premier épisode " Le prix de la paix. À qui revient le prix de 100 millions de zénis !?" // Premier chapitre "Le rêve prophétique du dieu de la destruction". On peut déjà noter des titres assez différents ce qui rejoint ce qui va suivre.

    Tout d'abord, synopsis de l'épisode (et du manga si on enlève la dernière phrase) : Après la disparition de Buu, les Dragon Balls l’ont effacé de la mémoire des Terriens. Mr Satan a reçu le « prix mondial de la paix » pour avoir sauvé la Terre et a été récompensé par 100 millions de Zeni. Pendant ce temps, Son Goku, contraint par Chichi, se retrouve à travailler comme agriculteur. Trunks et Son Goten, quant à eux, se mettent en route pour trouver un cadeau à Videl, mariée depuis peu à Son Gohan.

     

    Première chose qui m'a surprise parce que je m'attendais plutôt à l'inverse, il y a des choses qui ont été ajouté au manga et qui n'apparaissent pas dans l'anime. Mais l'inverse y est aussi. Notons également, la présence d'un "quête" totalement inutile mais  sympathique dans le manga, je parle de la recherche d'un cadeau pour Videl.

    • Goku s'entraine seul dans l'anime mais dans le manga, il le fait avec les anciens ennemis (dans son imaginaire bien sûr).

    Analyse #9 -Dragon Ball Chou-

    • Tandis que dans le manga, la voiture de Satan vole, dans l'anime, elle roule. C'est un petit détail, je sais :3
    • Dans l'anime, on nous montre pas tout de suite le méchant, il y a un peu de suspense. Dans le manga, on s'en bat les steack du suspense, on a un nombre de page limité donc Fuck tout le monde.

    Analyse #9 -Dragon Ball Chou-

     

    Nous retrouvons l'humour de la saga peu de temps après le début du chapitre ou de l'épisode avec la légendaire insouciance de Goku quelque soit la situation ou le fait que Chichi souhaite que son fils soit un grand savant, surtout que maintenant que Gohan est grand, c'est au tour de Goten. Et nous trouvons même des scène inédite dans le manga, qui n'apparaissent pas dans l'anime.

    Analyse #9 -Dragon Ball Chou-Analyse #9 -Dragon Ball Chou-

     

    Je pense que le manga est plus pour les "adultes" et l'anime est plus enfantin et est destiné à un public plus jeune.

    Deuxième épisode "Direction les vacances comme promis ! Vegeta en voyage familial !?" // Chapitre Deux "La défaite de Goku". Encore deux titres qui n'ont rien avoir l'un avec l'autre.

    Et je m'arrête là. Je ne veux pas en dire plus sur les autres épisodes pour éviter de spoiler les gens qui souhaite commencer la série. Cependant je referais sûrement quelque chose comme ça pour la deuxième saison sans doute.

    En tout cas, ici aussi, j'ai une préférence pour la version papier même si l'anime reste très fidèle au manga (bon par contre vu que le manga a été fait après l'anime, je dirais que le manga reste fidèle à l'anime). Si vous avez vu la série, dites-moi ce que vous en pensez, si vous me conseillez vraiment de la voir, pour le moment je dirais que c'est large mieux que GT.

     

    Rioko ;)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :