• Découverte #11 -Crush on You-

    Crush on YouKawakami Chihiro est connu chez nous grâce à une autre œuvre « Forever my Love » qui s’est terminée l’année dernière. Sa nouvelle série est sortie le 13 de ce mois et est également édité par Soleil Manga. L’histoire la voici : « D'un côté, il y a Otowa qui est une lycéenne réservée et qui n'a jamais eu de petit copain. De l'autre, Narazaki qui est beau gosse, populaire mais très rebelle. Un jour une bagarre a lieu devant le club de cérémonie de thé, où a l'habitude d'aller Otowa. Et c'est Narazaki qui parvient à régler le problème. Mais celui-ci demande à Otowa de devenir sa copine. Que va-t-elle lui répondre ? Et que se passera-t-il entre ces deux-là... ».

    Critique avant lecture : pour commencer, en ce qui concerne la page de couverture, je ne suis pas fan du rose mais alors pas du tout surtout que niveau esthétique par rapport aux couleurs je trouve la jaquette japonaise bien mieux. Cependant, j’aime beaucoup ce « jeux » avec les pièces de puzzle et le titre, c’est vraiment bien trouvé. Bon par contre je ne vois pas encore le lien entre le titre, qui signifie en anglais « écrase-toi », et le puzzle. Contrairement à beaucoup d’autres mangas, ici les chapitres sont plutôt longs, mais ce n’est pas une mauvaise chose, au contraire cela permet un meilleur développement de l’histoire et ce dès le premier chapitre.

    Dans le chapitre 1, on rencontre nos personnages. Au vu du résumé, je n’ai pas été surprise de voir un grand faussé entre nos héros. On a la fille style coincé d’un côté et de l’autre un gars style gentil voyou et comme par hasard, il ne se sont jamais parlés alors qu’ils sont dans la même classe. Bon jusque-là, rien de bien passionnant, mais le destin les a réunis au même endroit au même moment pour assister à un petit accrochage entre deux lycéens. OUF heureusement que Narazaki était là pour sauver le coup et POUF je te demande de sortir avec moi. Là j’avoue que je n’ai pas compris le principe de je te connais pas, t’es pas mon genre mais je veux que tu sois ma copine… Y aurait-il un pari en jeu… je ne pense pas ce n’est pas le genre du personnage. Ah oui parce que les personnages sont très faciles à discerner, enfin je crois… Ensuite, on a droit à une scène qu’on ne voit pas tout le temps dans les shojo : un groupe de gars t’arrête pour tabasser ton « copain », je dois bien avouer qu’au début j’ai cru que c’était pour draguer la fille. Bref je ne m’attendais pas à une fin de chapitre pareil [Attention spoil] se finir sur un baiser, des sentiments qui ne peuvent être avouer et un câlin sincère [Fin du spoil] parce que je trouve que c’est vraiment trop rapide. [Attention spoil] Comment la fille peut tomber amoureuse du gars en seulement 50 pages ? [Fin du spoil].

    Le chapitre 2 donne un léger rebondissement à notre histoire. Bon alors déjà bah, ils sont en couples et ensuite Otowa a déjà eu un petit copain et ce pendant 3 mois (ce n’est pas rien pour une fille japonaise) alors pourquoi avoir menti ? Son ex l’ayant embarrassé dans le train, Narazaki va le voir à son lycée pour lui rendre des comptes. Un point que je ne saisis pas : comment une fille aussi banale qu’elle, peut être sortie avec un gars si beaux et populaire et sorte avec le même genre de personne maintenant ? Bon après tout est bien qui finit bien mais je ne sais pas pourquoi mais je sens qu’on va le recroiser cet ex : Kagura Ryuuya. Est-ce qu’un triangle amoureux approcherait ou juste un enquiquineur ?

    Chapitre suivant, l’amour semble être à son comble. On dirait presque que cela fait des années qu’ils sont ensembles tellement ils sont à l’aise l’un avec l’autre. Bon l’auteur a choisi de balancer le cliché de la maladie, Kagura a de la fièvre et il appelle l’ex petite amie pour voler à son secours. Qui avait raison ? MOI !! C’est bien un gars qui cherche à chambouler le cœur de notre héroïne mais celle-ci est bien décidée et n’est pas troublée comme toutes les autres héroïnes de shojo : elle sait qui elle aime et c’est son petit ami Narazaki.

    Le chapitre 4 est vraiment excellent. Pour la punir de son infidélité avec le baiser, Narazaki lui demande passer la nuit chez lui, elle accepte et là vous avez compris… Mais le lendemain, elle a de la fièvre sûrement à cause du baiser. Cependant, grâce à ça elle se déclare à son copain, en lui disant vraiment je t’aime.  Les deux autres chapitres sont encore mieux que les autres. Je n’ai pas arrêté de me demander quel était le réel objectif de Ryuuya ? Est-il encore amoureux de Otowa ?

    Crush on You


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :