• Découverte #26 -Game- Entre nos Corps-

    Synopsis

     

    Sayo Fujî, 27 ans, est cadre dans un cabinet comptable. Aussi brillante qu’efficace, elle subit le regard désapprobateur de la plupart des hommes qui l’entourent, qui la jalousent ou acceptent mal qu'une femme se consacre autant à sa carrière professionnelle. Sous ses dehors implacables, Fujî en souffre, comme elle souffre de la solitude qui régit son existence dans l’intimité. Mais l’arrivée d’un nouvel employé au sein de l’entreprise où elle travaille pourrait bien changer la donne. En effet, Ryôichi Kiriyama est à peine engagé qu’il propose à la jeune femme de coucher avec lui. D’abord choquée, Fujî finit par accepter de dépasser les limites d’une simple relation professionnelle, sans pour autant éprouver de sentiments à son égard. Commence alors un étrange jeu entre les deux collègues, entre domination et plaisirs…

    Manga News

    Informations
    Extrait du volume 1 : www                                  
     
    Titre Original :  GAME~スーツの隙間~ / Game - Suit no Sukima
    Titre : Game - Entre nos Corps
    Auteur : Nishikata Mai
    Type : Josei
    Éditeur vf : Akata                                                                                                                            Nombre de tomes : 1 (VF) / 4 (VO)                                                                                                      

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du tome 1

    Au vu de son succès au Japon, c’est avec grande impatience que j’attendais ce manga. Étant disponible en version numérique, j’ai pu acquérir les quatre premiers chapitres pour 0,99 € pièce. Je remercie donc l’éditeur d’avoir permis cela.  

    Commentaire avant lecture : Au niveau de la jaquette, je n’ai rien à dire, que ce soit la version japonaise ou la version française, c’est la même. Pour le titre en revanche, ils ne sont pas tout à fait pareils. D’un côté, nous avons Suit no Sukima que l’on peut traduire mot à mot par « Liquidation de vêtement » ce qui pourrait donner pourquoi pas « Sans vêtement » puisque « liquidation » signifie meurtre, nettoyage, etc. Et à ce moment-là, ce titre rejoint en quelque sorte le titre français Entre nos coprs. Je trouve d’ailleurs ce titre très bien choisi.

    J’ai lu beaucoup de josei auparavant, et je dois avouer que c’est le meilleur que j’ai lu. Ce premier tome plante bien les bases de l’histoire avec tout d’abord la situation de la protagoniste principale. En effet, Sayo est une femme qui fera toujours passer son boulot avant tout le reste même si elle est en plein ébat. Et ceci déplaît fortement à la gente masculine parce que ce n’est pas une attitude de « femme » et à chaque fois, ses relations ne durent pas à cause de cela.

    J’aime beaucoup que le manga se concentre sur un thème, un problème encore très actuel de nos jours. Effectivement, l’auteur met en avant une sorte d’inégalité entre les hommes et les femmes dans le monde du travail. Surtout au Japon, ce problème est encore plus important que chez nous. La mangaka dénonce la condition de la femme dans le monde du travail : une société japonaise qui a du mal à laisser une femme douée dans son job, sans susciter des jalousies de la part des hommes.

    Nous sommes en présence d’une femme forte et indépendante qui est aussi talentueuse dans son boulot que ses collègues masculins et elle n’a pas peur de se frotter à eux pour le prouver. Ce qui fait que dans sa vie professionnelle, les hommes sont très jaloux de celle-ci et de sa réussite, et font souvent des remarques à ce sujet-là. Elle est souvent comparée à un homme vu comment elle est bosseuse et c'est alors sa féminité qui en prend un coup et qui est touchée en plein cœur. Elle ne laisse rien paraître mais sous cette carapace, ce cache une personne seule et sensible, ayant de problèmes sentimentaux. En effet, elle n’a toujours pas trouvé l’homme qui fera battre son cœur, ce qui pousserait Fuji à travailler moins. C’est là qu’intervient le protagoniste masculin Ryôichi Kiriyama. C’est quelqu’un d’encore plus froid que Fuji. C’est un beau parleur qui ne doute pas une seconde de ses capacités de séduction. D’ailleurs, dès le moment où il fait équipe avec Fuji il commence à lui faire des avances sans succès. C’est seulement lorsqu’elle est en situation de faiblesse que les choses marchent. Cependant, leur relation purement physique durera que s’il n’y a pas de sentiments que cela reste juste, en effet celui qui baisse sa garde a perdu la partie. Kiriyama appairait comme une séducteur imbu de lui-même et hautement détaché qui ne sait pas ce qu'est « aimer ». Une seule chose semble l'intéresser : charmer et avoir des relations seulement physique. Au vu de son comportement, notamment avec les femmes, on peut supposer une blessure profonde, mais tout comme Fuji, il ne laisse rien paraître. C’est intéressant de voir comment évolue la relation de deux personnes ayant un caractère bien trempé.

    Le tome 1 met en place toutes les bases de leur histoire. Le chapitre 1 se concentre sur leur rencontre et la mise en place de leur jeu. Le chapitre 2, se focalise sur leur relation et sur le début des « compétitions », à celui qui baissera sa garde le premier. En effet, autant leur relation physique est très présente et c’est normal puisque nous sommes dans les romances New Adult, mais ils ont également une relation particulière dans le sens où même s’ils n’éprouvent rien pour l’autre, ils vont tenter de faire éprouver quelque chose à l’autre, que ce soit jalousie, plaisir, etc. Dû à leur caractère, aucun de nos protagonistes ne souhaitent perdre la partie.

    Malgré les nombreuses scènes de sexe explicites, l’auteur garde une certaine pudeur puisque nous ne verrons rien de plus choquant que des tétons. Cependant, nous sommes quand même transportés dans l’intimité de leur relation et on comprendra vite que le personnage le plus intrigant, celui qui fera avancer l’histoire, celui qui est le plus intéressant n’est autre que Kiriyama comme on le remarque tout au long du premier volume mais surtout dans le chapitre 4. On se pose d’ailleurs beaucoup de questions et aucune ne peut avoir de réponse pour le moment, j’espère que par la suite nous en saurons un peu plus.

    Graphiquement, j’ai beaucoup aimé les traits de l’auteur. Ils font très matures mais on peut quand même ressentir tous les sentiments des personnages à travers leurs expressions très démonstratives. Le manga ne tombe pas dans le piège de la vulgarité, l’auteur a très bien géré le côté josei mais pudique.

    Conclusion

    Pour conclure, ce manga est un excellent josei. Il n'est pas vulgaire, il aborde des sujets d'actualité pertinents et matures comme la condition des femmes dans leur vie professionnel, et je pense que par la suite il y aura pas mal de psychologie par rapport au comportement d'un certain personnages. Tout comme La Courtisane d'Edo, c'est l'une de mes meilleures découvertes depuis pas mal de temps.


  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Mai à 17:04

    Bon, bah je crois que je suis partie pour le lire^^

      • Mardi 8 Mai à 17:37

        J'ai mis le lien du chapitre 1 dans l'article si ça t'intéresse. Sur internet je ne l'ai pas trouvé en vf mais voici un lien vers la va : www. Tu m'en diras des nouvelles ;)

      • Mardi 8 Mai à 17:37

        Je cours commencer ça ! Au fait il y a le manga en français sur japscan^^

      • Mardi 8 Mai à 18:20

        Ah merci je n'étais pas au courant x)

        Mais de toute manière j'ai le manga sur Kindle !!

    2
    Mardi 8 Mai à 20:18

    Je connais pas du tout, et j'avoue être assez perplexe pour le lire ou non. Au temps La courtisane d'Edo m'interesserai bien car ça parle de la culture japonaise mais là... J'avoue que j'ai un peu peur de ne pas apprécier le coté sexuel assez présent. Bref, en tout cas très bon article, il est claire que -en principe- on sait d'ores et déjà si l'on veut le lire ou non ! 

    Ce qui est toute fois marrant c'est que tu es vraiment très objective sur le sujet, j'y retrouve moins ton avis personnel et ton analyse par rapport à d'autres de tes articles :)

      • Mardi 8 Mai à 23:11

        Lis le premier chapitre sur le site de l'éditeur, ça ne te coûte rien après tout ^^

        Bah je dois avouer que c'est l'article qui m'a pris le plus de temps à écrire. Je ne sais pas si c'est parce que je ne critique pas souvent des josei ou si c'est parce que c'est mon premier manga version numérique mais j'ai eu beaucoup de mal à trouver mes mots, c'est peut-être pour ça...

    3
    Mercredi 9 Mai à 21:18

    Salut!

    J’ailerais faire un peu de pub pour mon blog. Je peux?

      • Mercredi 9 Mai à 22:48

        Désolé, la pub n'est pas autorisé (c'est marqué dans le règlement du blog) et je vais devoir retirer ton commentaire, cependant je te laisse le temps de me répondre pour me dire que tu as bien lu ce message.

        Par contre, tu peux rejoindre notre communauté sur discord : lien vers l'article

    4
    Jeudi 10 Mai à 10:28

    Oui je vais surement faire ça ^^ puis si ça me plait je l'ajouterai à ma liste haha ^^

    Je vois, oui peut être ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :