• Découverte #28 -Awa Koi-

    Découverte #28 -Awa Koi-

    Synopsis

    Ce manga est sorti chez nous début juillet 2018. La mangaka, Minami Kanan est connue en France pour « Tsubaki Love », « Marié mais pas trop » ou encore « Honey x Honey ». La série a été licencié par Panini. Voici un résumé de l'histoire : Trouver l’amour pour la première fois ? Pas si facile lorsqu’on qu’on a suivi toute sa scolarité dans des classes non mixtes... Yuka a 16 ans et n’a jamais eu de petit copain, mais elle a un plan diabolique pour que cela change : à son entrée au lycée, elle s’arrange pour intégrer LE groupe de filles cools de sa classe pour être invitée à un rancard commun. Malheureusement pour Yuka, le jour tant espéré arrive, mais rien ne se passe comme elle l’espérait.

    Manga news

    Informations

     
    Titre Original :  泡恋
    Titre : Awa Koi
    Auteur : Minami Kanan
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Panini                                                                                                                            Nombre de tomes : 2 (VF) / 3 (VO)                                                                                                                                                                                                                 Disponible en version numérique

     
     
     
     
     

     

    Review du tome 1

    /!\ Attention, possibilité de SPOIL /!\

    Commentaire avant lecture : pour la jaquette, elle est très colorée surtout pour la version française. En effet, j'ai l'impression que la version japonaise est plus pâle. En ce qui concerne le titre, c'est le même qu'au Japon mis à part que nous il est écrit en romaji (caractères de l'alphabet romain utilisés dans le cadre de l'écriture japonaise). Quand on le traduit, il signifie Bulle, pour le moment je ne voit pas vraiment le rapport entre le titre et l'histoire mais peut-être que par la suite, cela prendra tout son sens. J'ai juste un petit soucis au niveau de la qualité de la brochure : les première feuilles sont déjà en train de se décrocher et ce n'est pas le premier manga qui me fait ça, « Rockin' Heaven » m'a fait la même chose et cette série est sortie chez le même éditeur.

    Cette série n'est pas la première que je lis de l'auteure donc je me suis laissée tenter par cette nouvelle série et je n'ai pas été déçue. En effet, ce premier tome m'a charmé. Seulement 4 chapitres, mais c'est assez pour accrocher son public. D'un premier coup d’œil, on pourrait se dire que l’histoire est classique et que c'est du déjà-vu, mais au-delà de ça j'ai énormément apprécié la morale / leçon de vie que l'auteure nous fait à travers l'histoire et le personnage de Yuka. Je trouve que c'est un problème tout à fait contemporain surtout dans notre société actuelle.

    L'histoire est assez prévisible mais il est vrai que je ne m'attendais pas à un tel rebondissement [SPOIL] je m'attendais à cette fausse amitié, mais je ne m'attendais pas à ce que la "rupture" soit si directe après l'élection du nouveau bureau des élèves [Fin du SPOIL]. Ainsi Yuka va vite se rendre compte qu'elle a fait une énorme erreur et qu'elle s'est mal comportée vis-à-vis de Ririko et des autres filles avec lesquelles elle traîne. Elle se retrouve toute seule mais a un groupe de substitution, celui du BDE, mais elle est encore rejetée. Et c'est au moment où elle se sent le plus seule qu'arrive le beau jeune Nanase, qui auparavant lui a dit "je ne veux plus jamais te revoir". Et c'est grâce à lui mais également à Kagaya (une des comptable du BDE) qu'elle comprends certaines choses.

    Du côté des personnages, ils sont assez clichés malheureusement, notamment les principaux. En effet, Yuka est la parfaite fille niaise et parfois totalement stupide [SPOIL] d'où tu peux penser que tes amis ont perdu leur bracelet alors qu'ils sont tous les trois dans la même POUBELLE [Fin du SPOIL] avec un côté enfantin qui fait évidemment craquée le bad boy de service mais qui est en fait gentil. C'est assez insupportable de voir comment les protagonistes féminins des Shojo, ont toujours une vision faussée de l'amour. En effet, il faut bien mettre en évidence qu'elle veut un copain (beau évidemment) peu importe qui et qu'elle est prête à utiliser d'autres filles, notamment des populaires sinon ça ne marche pas, pour en "pêcher" un. Après ces erreurs permettent à l'auteure de faire avancer le personnage et de le faire mûrir, montrant le bon fond de Yuka malgré ses méthodes peu conventionnelles et cela permet de faire passer une petite morale au lecteur par la même occasion.

    Ensuite, pour ce qui est du garçon, évidemment il est intrigant parce que le premier tome pose beaucoup d'interrogation à son sujet. Surtout qu'il n'est pas logique à sa manière d'agir, un jour il repousse Yuka et le lendemain il l'aide. Surtout que Ririko voulait dire quelque chose à Yuka au sujet du garçon, mais s'est finalement tue. Pour ce qui est des personnages secondaires, ils sont pas tellement introduits, on ne les a qu'entre-vu, alors j'espère que dans les tomes à venir, l'auteure prendra la peine de les développer.

    Graphiquement c'est très beau, on retrouve bien le trait de l'auteure avec ses immenses yeux qui font les deux tiers de la tête. Au moins, les émotions sont parfaitement transmissent grâce à ça. Je suis ravi de constater que ses personnages ne sont pas une copie conforme de ses autres séries.

    Conclusion

    C'est l'une des mes séries coup de cœur de l'été. Les dessins sont vraiment beaux et l'histoire n'est pas tellement originale mais elle a un petit côté "jamais vu" que j'aime beaucoup. Excellente surprise pour moi, je vous le conseille vivement. Après, ce n'est pas le Shojo de l'année, mais il peut être très sympathique à lire et la suite promet d'être  intéressante.

     
     
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :