• Découverte #30 -SOS Love-

    Synopsis

    Avec « SOS Love », Yasuko signe sa première œuvre traduite en français. Le tome 1 est apparu le 30 août dernier. Terminé au Japon avec 6 tomes, le tome 2 sortira mi-novembre. Voici un petit résumé de l’histoire : Kayo est cool, Kayo est jeune, Kayo est populaire ! Elle n’est pas très douée pour les études, mais ce n’est peut-être pas si grave. Car après tout, son plan de « carrière », il est tout tracé : trouver l’homme de sa vie à l’université et l’épouser pour ne plus faire grand-chose d’autre ensuite. En attendant, elle compte bien profiter de sa jeunesse. Oui, mais voilà… un beau matin débarque dans son quotidien une lugubre jeune femme qui prétend venir du futur, et même être la version plus âgée d’elle-même. Kayo refuse d’y croire, mais quand cette dernière lui annonce qu’à trente ans, elle sera célibataire, déprimée, et loin d’être heureuse, la lycéenne commence à se poser des questions… Et s’il était temps d’admettre l’amour qu’elle éprouve pour son ami d’enfance, et d’enfin lui mettre le grappin dessus ?

    Manga News

    Informations
    Extrait du tome 1 : www                                        Lien vers la review de Minokowww
     
    Titre Original :  こんな未来は聞いてない!! / Konna Mirai wa kittenai 
    Titre : SOS Love
    Auteur : Yasuko
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Akata                                                                                                                         Nombre de tomes : 1 (VF) / 6 (VO)                                                                                                      
                                                                                                                                                               Disponible en version numérique

     
     
     
     
     

     

    Review du tome 1

    Commentaire avant lecture : La couverture française ne change pas tellement de la version japonaise sauf en ce qui concerne le "logo" et le titre que je trouve particulièrement bien trouvé. En effet, pour le titre, si l'on traduit littéralement cela donne Je n'ai pas entendu parler d'un tel avenir !! ce qui beaucoup moins accrocheur que SOS Love.

    En lisant le résumé, on pourrait croire que le manga nous raconte l'histoire d'une fille qui veut simplement mettre le grappin sur un gars n'importe lequel et être tranquille chez elle pendant que son mari travaille, mais son elle du futur lui dit que c'est pas un bon plan et qui faut essayer de conquérir son meilleur ami sinon elle sera seule et déprimée à 30 ans. D'une certaine façon, le scénario c'est ça, mais comme toujours chez Akata, les histoires qui semblent être banales et sans surprises aux premiers abords, se retrouvent en fait à être de vraies pépites comme Don't worry, Be happy.

    Ici, le plan classique de l'amour d'enfance est abordé avec un contexte original : l'irruption dans la vie de Kayo de son double du futur venant la prévenir de son avenir catastrophique. La situation m'a fait pensé à Orange pour le côté spatio-temporel mais au niveau du contenu et de la profondeur de l'histoire, on en est très loin. En effet, c'est une romance classique accompagnée de quelques clichés habituels : l’inévitable amour entre amis d'enfance, le petit triangle amoureux qui intervient en plein milieu, etc. Mais en contrepartie, nous avons une héroïne pas comme les autres. L'histoire est plate mais la fin du tome 1 est tellement intéressante, l'auteure a su attirer le lecteur au bon moment. Le manga se concentre essentiellement sur l'histoire d'amour, mais l'évolution de l'héroïne tant pour la découverte de ses sentiments et sur la découverte de qui elle est vraiment, est un très bon point. J'ai été surprise de constater que j'ai beaucoup apprécié ma lecture. C'est vrai, on est face à une héroïne totalement perdue qui s’interroge ses sentiments,et sur ses motivations à aller vers l'homme qu'elle pense aimer. Son alter-ego du futur et là pour l'y aider non sans une touche d'humour. J'aime passé ma lecture entre rire et émotion.

    Pour ce qui est des personnages, il y en a en gros quatre et un dernier qui apparaît à la fin du volume. Tout d'abord Kayo, pour une héroïne de Shojo, elle est populaire, a beaucoup de succès, a du punch et du caractère. Fini les petites filles fragiles et niaises et bonjour à Kayo une protagoniste qui donne de la fraîcheur au genre. Sa réputation de fille cool ne colle pas du tout avec sa vraie personnalité qu'elle laisse apparaître depuis qu'elle a compris la nature des sentiments qu'elle a à l'égard de Shinnosuke. En effet, c'est une fille qui ne sait pas comment agir avec le garçon qu'elle aime, elle n'est pas sûre d'elle et ne manque pas de mettre les pied dans le plat et ainsi mettre en péril son avenir. Ensuite nous avons la vieille Kayo. Je suis un peu déçue par ce personnage parce que je ne suis pas d'accord avec sa vision des choses, elle a environ 30 ans et a de l'expérience dans la vie, je trouve ça dommage qu'elle conseille à sa jeune version d'avouer ses sentiments à son ami d'enfance plutôt que de se prendre en main pour ainsi devenir une femme active indépendante. Mais sinon, je trouve que la Kayo du futur a un très bon impact sur celle du présent, elle lui apporte quelque chose comme de la maturité.

     

    On continue avec Shinnosuke, le gars classique du Shojo, populaire, sportif et beau. Il est l'un des garçon les plus populaires de son lycée et a la côte auprès des filles. On voit clairement qu'il n'est pas indifférent à Kayo. Sinon on ne sait rien de plus sur lui. Personnellement, je ne trouve pas que ce personnage soit vraiment intéressant. Ensuite, il y a Kushida, c'est celle qui vient compléter le triangle amoureux avec Kayo et Shinnosuke. Elle est franche, mature et elle fait partie du même club de sport que Shinnosuke. Je trouve ce personnage très captivant, et je suis persuadée qu'elle va apporter énormément à l'héroïne mais aussi à l'histoire. Mais tout comme les pseudo-protagonistes principaux, on ne sait rien de plus sur elle. Et pour finir, on a Taki qui est le dernier personnage a entré en scène. On ne sait rien de lui, à part qu'il est dans le même lycée que Kayo et que c'est le deuxième garçon le plus populaire avec Shinnosuke. Il est très mystérieux mais il a aidé notre héroïne alors qu'elle était en mauvaise posture face à Kushida, il ne doit pas être quelqu'un de méchant. [SPOIL] Cependant, la dernière page où l'on voit la Kayo du futur parlait de lui et dire qu'il est l'inventeur de la machine à voyager dans le temps, le rend tout à coup très suspect [Fin du SPOIL].

    Finallement, l'auteure aborde des thèmes qui ne sont pas communs au genre Shojo et la mangaka semble bien maîtriser la fusion entre ces concepts et la comédie romantique lycéenne. Il y a le thème / concept du temporelle et des changements que produit Kayo et qui impactent sur le futur de celle-ci. En effet, les répercutions des actions de l’héroïne est prouvées grâce à un objet provenant du futur qui change d'aspect lorsque le cours de l'histoire change également. L'auteure aborde aussi le thème de la nostalgie à travers le personnage de la vieille Kayo. En effet, celle-ci revoit ses erreurs de jeunesse et souhaite changer son futur via la Kayo du présent pour ne pas refaire les mauvais choix et être encore malheureuse à l'avenir.

    Graphiquement, j'aime beaucoup. Les expressions du visages sont bien transmises, les décors sont sympas. On retrouve les gros yeux typiques Shojo mais je dois dire que les dessins font un peu plus matures.

    Conclusion

    Un premier volume assez intéressant. Comme j'ai pu le constater, les éditions Akata ont le flair pour dénicher les perles rares. En effet, la comédie sentimentale de Yasuko sort rapidement de l'ordinaire par son concept (spatio-temporel, modification du temps, etc) et par sa profondeur. L'histoire n'est pas si superficielle comme on pourrait le croire en lisant le résumé et nous laisse nous remettre en question à travers les regrets de la Kayo du futur. Cette série semble avoir beaucoup de potentiel et j'ai vraiment hâte de lire le prochain tome, en espérant qu'il soit tout aussi bon.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Septembre à 20:20

    De dieu..... on a pensé au même chose à certain moment ;-;

    ... bon bon je vais améliorer au mieux ;-;

      • Mercredi 12 Septembre à 21:58

        C'est souvent qu'on pense à la même chose mais c'est-à-dire ? x)

      • Jeudi 13 Septembre à 18:27

        Bah la même chose tout simplement xD

      • Jeudi 13 Septembre à 18:40

        Ah d'accord et qu'est-ce que tu veux améliorer ?

      • Jeudi 13 Septembre à 19:11

        Je sais pas, j'ai fini ma review mardi mais j'attendais un mail de akata avant de la publier :3

      • Jeudi 13 Septembre à 19:40

        Comment ça un mail de Akata ? *^*

      • Jeudi 13 Septembre à 20:23

        Bah pour le libre droit '^'

      • Jeudi 13 Septembre à 21:03

        Pour les images ? Parce que ta chronique elle est de toi, donc si ce n'est pas pour les images, je ne comprends pas pourquoi ?

      • Jeudi 13 Septembre à 21:20

        oui, pour les images :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :