• Tokyo Ghoul

    Tokyo Ghoul

    The gentlemen's alliance cross

    Tokyo Ghoul

    Tokyo GhoulTout commence cet été où je pars dans un petit village où internet n’existe pas. En apprenant ça, j’ai commencé à chercher pleins de séries que je devais regarder et c’est là que je me suis dit « Tokyo Ghoul ». Etrangement, même si je n’avais jamais vu aucun épisode de la série, j’ai toujours adoré le personnage principal Kaneki, j’ai des posters de lui, j’ai fait des créations de lui-même si je les ai ratés et que donc je ne les ai pas postés sur mon blog de graphisme. Bref, je le trouvais vraiment cool sans même le connaître.

    Le scénario est des plus inédits pour moi, rien à redire à ce sujet. Ce manga est considéré comme un shonen pour la plupart des gens (en vrai c'est un seinen) et c’est tant mieux. En effet, c’est quelque peu violent, c’est légèrement gore mais ce qui caractérise un seinen c’est surtout ce côté très malsain comme dans Kakegurui. Je trouve pourtant l’histoire assez psychologique vu les problèmes auxquels sont confrontés les personnages : un humain devenu ghoul ne peut se résoudre à manger un autre être humain même si son corps en a très envie, un personnage adore les humains surtout l’un d’entre eux et se force beaucoup pour lui faire plaisir quitte à se rendre malade… J’avoue que le dernier épisode de la saison 1 est un peu plus violent que les autres parce qu’il est moins censuré je dirais mais sinon je n’ai pas été choquée. Ce que j’aime bien dans ce manga, c’est que c’est un shonen où le héros n’est pas comme tous les Naruto ou Goku que l’on peut retrouver souvent dans les mangas de ce genre.

    Tokyo GhoulJe trouve l’univers du manga des plus intéressants. C’est bien pensé cette histoire de ghouls, monstres à l’apparence humaine et qui se nourrissent de chair humaine et vivant parmi leur repas. J’ai trouvé l’histoire très prenante grâce à ça.  Cependant, il y a un léger bémol : la saison 1 est trop molle, Kaneki (avant « transformation ») se résume à être une petite fleur fragile qui ne sait rien faire et qui se repose sur Tokâ. Je décrierais ce personnage de victime. Les choses commencent à devenir vraiment sérieuses à partir de la saison 2.

    Pour les personnages… Ils sont assez nombreux et la plupart ne sont pas assez développés notamment les colombes (membres du Centre de Contrôle des Goules). Je pense que ceux auxquels on peut s’attacher se résume à Kirishima Tôka, une ghoul qui aide à sa façon le héros, Kaneki Ken parce que c’est le personnage principal de l’histoire et qu’il est trop cool dans la saison 2, et enfin Nishio Nishiki parce qu’il n’est pas mal introduit dans la saison 1 et que son histoire m’a fait de la peine un peu.

    Graphiquement c’est beau, on reconnaît bien le style shonen (les filles n’ont pas des yeux qui font la moitié de leur visage) et le personnage que je préfère niveau chara design parce que je trouve vraiment top la manière dont il est dessiné c’est Mado Kureo.

     Nombre de volumes : 14 

     Nombre d'épisodes : 24 

    Lecture en ligne (tous les scan en vf)

    Si je devais noter le manga sur 20, je pense que je mettrais un petit 14/20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :