• Accueil

    Attention ce sont VOS ACHATS qui permettent aux mangakas et aux maisons d'éditions de vivre donc si vous voulez qu'il y aie de plus en plus de mangas que nous puissions lire ou voir.... N'OUBLIEZ PAS D'ACHETER LES TOMES OU LA SÉRIE ANIMÉE !!! Nous rappelons que télécharger un animé ou des tomes licenciés sans les avoir achetés au préalable est illégal !

    Articles récents

    Accueil

    3 séries "MUST READ"

    Ce mois de mars est riche en sorties et nouvelles licences. J'ai eu beaucoup de mal à me décider quelles licences sont les plus intéressantes. Mais trois séries ont retenu mon attention, un shōjo de chez Akata et deux seinens...

    LIRE LA SUITE

    Accueil

    Rendez-vous au Crépuscule

    Une série courte, mais qui a su me toucher malgré une thématique très rude. Je le rappelle, mais l'histoire tourne autour d'une jeune fille qui est atteinte d'une maladie incurable. Les éditions Akata ne m'ont pas déçu encore une fois, avec un...

    LIRE LA SUITE

    Accueil

    Une touche de bleu T.1

    J'attendais beaucoup de cette lecture au vu du synopsis et surtout de la promesse des éditions Glénat par rapport à leur nouvelle collection Shōjo + qui...

    LIRE LA SUITE

    Accueil

    Demon Slayer Saison 1

    Dès sa sortie manga, cette série a connu un véritable succès, c'est pourquoi il fallait que l'anime soit à la hauteur des exigences auxquelles...

    LIRE LA SUITE

    Accueil

    x9 Lives Man

    D'origine taïwanaise, x9 Lives Man un amour à sens unique est le dernier manga phare des éditions Maho. Je vous en avais parlé dans mon article...

    LIRE LA SUITE

    Accueil

    2 séries à ne pas rater

    On se retrouve pour notre article mensuel sur les licences manga à venir pour février. Ce mois-ci, deux séries m'ont interpellées par leurs côtés...

    LIRE LA SUITE

  • Je ne parle jamais de ma vie privée, mais j'avais envie de vous expliquer pourquoi je ne suis pas régulière sur mon blog. Honnêtement je n'étais pas sûre mais sur Instagram, vous avez répondu favorablement à cet article alors il me semble en effet nécessaire pour que vous compreniez pourquoi je m'absente pendant plusieurs mois, ensuite je reviens comme si de rien n'était.

    Alors pour faire court depuis mai 2019 j'ai beaucoup voyagé et fait énormément d'allers-retours entre l'Angleterre, Paris et Marseille, là d'où je viens. Je pensais pouvoir continuer à tenir un rythme à peu près normal mais j'ai vite compris que cela n'allait pas être possible. Aux environs de mars j'ai essayé de reprendre les articles, pendant le premier confinement, mais soyons honnête je n'avais vraiment pas le cœur à ça et je vais vous expliquer pourquoi.

    Angleterre

    Activité irrégulière depuis un an, que se passe-t-il ?Si vous me suivez sur les réseaux, vous savez que l'an dernier, de mai à novembre 2019 j'étais partie en Angleterre en tant que jeune fille au pair pour parfaire mon anglais dans le cadre de mes études. C'est d'ailleurs à partir de cette période que j'ai commencé à moins poster d'articles mais j'essayais d'être quand même présente sur mon Instagram et sur Twitter. Je postais des landscapes parce que je ne pouvais pas vraiment poster autre chose, je n'avais pas pris avec moi ma collection de 500 mangas, j'avais simplement ma tablette, mon PC et ma DS, pas vraiment de quoi faire beaucoup de choses n'est-ce pas ?

    Jusqu'à début juillet, tout se passait très bien dans ma famille d’accueil. Je faisais mon travail, la famille était correcte et la petite était... vraiment infernale, mais j'allais bien. Cependant, je ne voyais pas de progrès de mon côté parce qu'il faut reconnaître que parler à une petite fille de 9 ans cela n'aide pas tellement, ni même parler avec ses parents ou son frère. Petit conseil pour les futurs au pairs : aller à l'université pendant vos heures de pause ou trouvez-vous un groupe d'au pairs qui sort.

    Entre temps, j'avais rencontré un groupe d'au pairs comme moi début juin, mais je ne sortais que très peu avec eux du fait de ma famille d'accueil qui me disait de prendre le "dernier train" à 22h alors que clairement il y en a jusqu'à minuit au moins et de la mère qui me donnait de plus en plus de choses à faire. Bref je voyais clairement qu'ils ne voulaient pas que je sorte trop. Mais, je me suis dit que je passais à côté de ma seule chance de réellement m'améliorer en anglais. Alors j'ai commencé à les voir plus souvent. Peu de temps après, j'ai envoyé par erreur un message à ma host family où je disais que j'en avais vraiment marre de rentrer super tôt, que j'avais 21 ans et que je n'étais plus une enfant. Bon le message était clairement passé et je n'ai plus eu de couvre-feu. J'ai vite constaté que je progressais pour communiquer. Vous imaginez bien qu'entre mon travail et sortir, je n'avais plus beaucoup de temps à consacrer à mon blog.

    Cela s'est accentué à partir d'août avec en plus mon salaire a été divisé par plus que la moitié, de 80 livres sterling par semaine, je suis passé à 30 et j'avais bien plus de travail que d'habitude comme nettoyer le frigo, faire toutes les pièces de la maison en une semaine (sans parler des pièces que je devais faire tous les jours). Les parents m'évitaient, la petite était insupportable et ne m'écoutait pas, bref j'étais un fantôme et un esclave à la fois. En gros, j'ai eu une très mauvaise expérience de ma vie d'au pair du fait de ma famille d'accueil. Si je suis restée c'est pour mes amis et mon petit-ami anglais que je ne voulais pas laisser.

    Lorsqu'on devient au pair soit on a de la chance de tomber sur une famille adorable, soit on n’a pas de chance et on tombe sur une famille qui se fout littéralement de votre gueule, comme la mienne.

    Post au pair

    Le 1er novembre, je suis rentrée en France et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai pu poster deux articles en fin d'année 2019. Mais j'avais beaucoup de choses à gérer à ce moment-là, dont trouver un stage pour janvier. J'avais aussi envie de passer du temps avec ma famille et mes amis que je n'avais plus vus depuis près de six mois, et avec les fêtes de fin d'années vous savez comment ça se passe, il y a toujours beaucoup à faire et à organiser. Finalement quelques jours avant Noël, j'ai trouvé un stage dans une start-up à Paris, mais j'habite Marseille du coup j'ai dû commencer à rechercher activement un logement.

    Activité irrégulière depuis un an, que se passe-t-il ?Petite pause parce que j'ai très envie de me plaindre. Pour mes études j'avais un studio 18m² que je payais en gros 350 euros charges comprises, alors pourquoi à Paris, enfin plutôt au Pré-Saint-Gervais, c'est même pas dans la capitale, je n'ai réussi qu'à trouver un 13m² pour 530 euros sans les charges ?

    Mon stage

    Bref, j'ai travaillé là-bas de janvier à juillet 2020 avec entre temps le confinement. Les deux premiers mois, j'ai beaucoup galéré entre la recherche d'un logement (que je n'avais toujours pas trouvé) et la stabilité dans mon rôle de responsable en marketing et communication. J'ai commencé à avoir un certain équilibre et que je pensais même à reprendre de l'activité sur mon blog, mais c'était sans compter sur le confinement. Alors je sais que pour la plupart c'était dur, mais je vous assure que pour moi ça a été un calvaire. C'est vraiment en mars et avril que j'ai compris que tu peux vite sombrer dans la dépression en étant isolé. Je n’étais pas dépressive, mais je n'ai jamais vécu une période aussi triste de ma vie. J'étais seule dans mon mini studio, loin de ma famille, mes amis et de mon petit-ami.

    J'avais vraiment aucune motivation. Mais je continuais à travailler en télétravail, heureusement d'ailleurs, c'était vraiment le seul truc qui me faisait sourire. C'est à cette période que j'ai commencé à regarder des dramas coréens dont je vous parlerais dans un autre article. J'ai également commencé à jouer à Leagues of Legends avec mes amis le soir après mon travail, il n'y avait que ça à faire, on ne pouvait pas sortir. Du coup on s'appelait et on jouait.

    Après le confinement, il a fallu que je m'occupe de mon rapport de stage et de tout ce qui concernait mon logement parce que je souhaitais résilier mon bail. Mon stage se terminait à peine que je partais en Angleterre pour passer un mois de vacances avec mon copain et nos amis.

    Fin d'année

    En rentrant à Marseille en août 2020, j'ai préféré passer du temps avec mes amis et ma famille que je n'avais pas vu depuis très longtemps. J'ai eu quelques détails à régler au niveau de ma scolarité et nous voilà déjà fin septembre. Je suis repartie en Angleterre pour vivre avec mon copain, et comme vous l'imaginez, je n'ai toujours pas pris ma mangathèque avec moi ni mon kit d'outils pour prendre mes photos Instagram. Je recherche en plus activement un emploi en attendant l'année scolaire suivante afin de reprendre mes études (je suis clairement en année sabbatique).

     

    Je crois que je vous ai tout dit. Je ne me suis jamais dévoilée autant sur ce blog. J'espère que vous comprenez pourquoi j'ai été inactive, pourquoi je n'ai pas pu poster sur les réseaux, pourquoi je ne peux toujours pas poster sur Instagram, sans parler du bug qui fait que je ne peux plus liker ni commenter des postes. N'hésitez pas à me poser des questions en commentaires sur la vie d'au pair ou la vie en Angleterre ou que sais-je encore.


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique