• Découverte #12 -Love in Progress-

    Synopsis

    C’est le premier manga de Satonaka Mika publié chez nous. Le tome 1 est apparu le 14 juin de cet année aux éditions Soleil Manga. Toujours en cours au Japon avec 8 tome contre 2 en France. Voici un petit résumé de l’histoire : « Lorsqu’on entre en contact pour la première fois de sa vie avec des garçons à l’âge de 15 ans, ça fait bizarre... L’amour est en marche pour Hinako ! Hinako n’a jamais été très douée avec les garçons et a toujours fréquenté des écoles pour filles. C’est pourquoi aujourd’hui, alors qu’elle s’apprête à débuter sa nouvelle vie de lycéenne dans un établissement qui ne compte que quatre filles, elle est un peu nerveuse... En classe, elle se retrouve assise à coté de Mizuki, un garçon très taquin, et quant au délégué, Shun, il ne cesse de lui lancer des regards de mépris... Comment doit-elle interpréter le comportement de ces garçons ? ».
    Informations

     
    Titre Original :   Hinadori no Waltz / 雛鳥のワルツ
    Titre : Love in Progress
    Auteur : Mika Satonaka
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Soleil Manga                                                                                                                          Nombre de tomes : 4 (VF) / 8 (VO)                                                                                                      
                                                                

     
     
     
     
     

     

    Review du tome 1

    Tout d’abord quelques commentaires d’avant lecture : quand j’ai lu le synopsis, j’ai cru voir un mélange entre Rockin’ Heaven et Coffee & Vanilla. J’ai été déçue par l’histoire avant même de lire le manga, j’espère trouver quelques détails intéressants et innovants lors de ma lecture. Mais ce que j’ai encore moins apprécié c’est la couverture qui semble révéler une histoire d’amour uniquement basé sur un triangle amoureux.

    Dès le premier chapitre on discerne bien les deux garçons et leur comportement diamétralement opposé. L’un est froid et montre sans gêne qu’il déteste les filles alors qu’il « sauve » tout de même la jeune fille. L’autre semble un peu frivole et plutôt sympathique, toujours là pour rigoler. Comme par hasard les garçons sont l’opposé l’un de l’autre… Au milieu se trouve Hinako, elle me paraît être la fille typique de personnages de shojo.

    Je dois avouer que j’ai bien envie de m’arrêter là mais je continue avec le deuxième chapitre. J’ai continué un peu (jusqu’à la fin du chapitre 3) et j’en ai conclu que ce manga était bourré de clichés et n’apportait vraiment rien de nouveaux pour moi. Tout ce que l’on peut trouver que ce soit les personnages et leur caractère ou les péripéties de l’histoire. Cependant, je dois reconnaître qu’à partir du chapitre 3, le manga se laisse lire et qu’il est simple à lire.

    Conclusion

    Après la lecture des trois derniers chapitres du tome 1 (il y a un total de 6 chapitres), je me suis dit que je pouvais le conseiller pour les grands fans de shojo qui ne cherchait pas des scénarios très poussé et qui souhaitait juste passer un bon moment en lisant un manga. Parce que, je dois le reconnaître, le manga est assez sympa sous ses aspects de « sans saveur ». Je trouve que le concept de se baser uniquement sur le cliché de l'éternel triangle amoureux est trop "arriéré" pour que je puisse apprécier pleinement l'histoire.

     
     
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :