• Demon Slayer saison 1

    Dragon Slayer

    Informations
    Studio d'animation : ufotable 
    Saison : 2019
    Licencié en France : Oui
    Editeur VOD : Wakanim
    Nombre d'épisodes : 26
    Bande d'annonce : www  
    Titre Original :  鬼滅の刃 / Kimetsu no Yaiba
    Titre : Demon Slayer
    Auteur : Koyoharu Gotouge
    Type : Shonen
    Éditeur vf : Panini
    Nombre de tomes : 14 (VF) / 23 (VO)
    Extraitwww
    Disponible en version numérique                                                        

     

     

    Synopsis

    Le Japon, au début du XXe siècle. Tanjiro, un jeune marchand de charbon, mène une vie paisible jusqu'au jour funeste où il découvre sa famille entièrement décimée. La seule survivante de cette effroyable tragédie est sa jeune soeur Nezuko qui semble être possédée... Afin de sauver sa soeur et venger sa famille, Tanjiro entame alors une longue quête, dans les pas des mystérieux pourfendeurs de démons. Pour le jeune héros et sa soeur, c'est une longue aventure de sang et d'acier qui commence !

    Review

    Dès sa sortie manga, cette série a connu un véritable succès, c'est pourquoi il fallait que l'anime soit à la hauteur des exigences auxquelles je m'attendais. Je dois dire que je n'ai pas été déçue. J'ai trouvé l'histoire très intéressante dès la première scène du premier épisode où l'on voit le protagoniste principal paniqué, qui porte sur son dos une jeune fille ensanglantée et presque morte. C'est un très bon choix de montrer aux spectateurs le présent pour ensuite remonter le temps et raconter ce qui s'est passé avant, cela attise la curiosité et on veut comprendre comment les choses en sont arrivées là.

    Un shōnen à la limite du seinen

    Dragon SlayerComme dit précédemment, on est très vite happé par l'histoire. Les bases sont posées en peu de temps, en nous montrant notamment dans quel environnement familial ont grandi nos héros, ce qui nous permet de mieux comprendre la psychologie des personnages et la force de leurs liens. C'est pourquoi Tanjiro est si déterminé à trouver un remède pour sa sœur et qu'il doit être l'un des rares pourfendeurs de démons à avoir de la pitié pour eux. Les scènes où ils les tuent sont d'ailleurs assez touchantes pour la plupart. J'aime beaucoup comme on nous montre le côté des plus horribles des démons mais d'un autre côté, quand ils sont à la limite de la mort, on nous les montre avec un côté plus humain. Le spectateur aussi peut prendre part à l'histoire et ressentir de la compassion pour ces créatures tout comme le héros.

    L'histoire est tout de même assez sanglante, si vous êtes sensible à la vu du sang ce n'est pas un anime pour vous. En effet, tout au long de l'anime nous aurons droit à des scènes non-censurées de cadavres sans vie, inondés de sang et des combats plus ou moins violents. Je trouve Demon Slayer plus psychologique et mature comparé aux mangas du même genre.

    "Ta famille n'aurait pas été tuée si tu avais un peu de bon sens !" - Giyu Tomioka

    Des personnages de qualités

    Ce que j'ai particulièrement trouvé dommage, c'est que l'auteur introduit des personnages à l'histoire pour aider Tanjiro dans sa quête, mais ceux-ci nous sont que très brièvement présentés. Je peux prendre par exemple Giyu Tomioka dont on ne saura rien avant la fin de la saison 1 alors qu'il est apparu dans la moitié du premier épisode. Après cela peut être un choix intéressant par la suite, mais si l'on s'arrête au 26ᵉ épisodes, on ne connaît presque personne excepté les protagonistes principaux.

    Un protagoniste haut en couleur et un autre plus discret

    Tanjiro nous est présente comme un bon garçon serviable, aimant sa famille plus que tout et fraîchement la nouvelle figure paternelle de ses frères et sœurs. On nous montre également son don exceptionnel pour sentir les odeurs ce qui lui donne un avantage considérable en tant que pourfendeur par la suite. Contrairement au héros de shōnen habituel ce n'est pas un simple d'esprit qui ne pense qu'à manger et se battre, toutes ses actions sont guidées par ses sentiments et voir un personnage aussi humain qui n'a pas peur de pleuré ou de montrer ses faiblesses, ça rend le personnage attachant. Au-delà de ça, presque toute l'histoire nous est raconté à travers Tanjiro, de ce fait le spectateur ne peut que s'y attacher.

    En ce qui concerne Nezuko, c'est assez différent. Alors que le début on ne se concentre que sur Tanjiro, on apprend à la connaître réellement que plus tard. On la croise vaguement en tant qu'humaine et par la suite elle ne fait que dormir si elle ne se bat pas. Mais elle est très touchante ce qui est dommage c'est d'apprendre et comprendre ce personnage à travers des souvenirs, des visions, son frère mais Nezuko reste très émotive et humaine même en tant que démon et ses émotions sont visuellement très compréhensibles pour les spectateurs.

    Alliés et ennemis

    Pourtant je ne dirais pas qu'ils sont les seuls qu'on peut apprécier. Au cours de leurs missions, Tanjiro et Nezuko rencontreront de nombreuses personnes des alliés pourfendeurs, des alliés improbables mais également de nombreux ennemis dont le fameux Muzan Kibutsuji. En tant que spectateur, il n'est pas apparu beaucoup de fois, mais il est totalement différent des démons qu'il a créés qui eux sont innocents dans le fond, ce sont justes des victimes qui sont devenus des mangeurs d'hommes. Muzan est sans pitié et n'hésite pas à tuer mais c'est un personnage très énigmatique que j'ai hâte de voir se dévoiler.

    Parmi les pourfendeurs, nous avons Zenitsu et Inosuke qui deviendront des amis du héros. On ne les connaît encore que très peu même si l'auteur nous a montré quelques scènes de leur passé mais je les trouve tout aussi adorables que les protagonistes principaux. Ils sont tous très différents entre Zenitsu qui a peur de mourir mais qui ne serait prêt à n'importe quoi pour une femme quitte à se ruiner, et à l'opposé complet nous avons Inosuke, un sauvage sans manière qui veut simplement montrer que c'est lui le plus fort. C'est vraiment à partir du moment où ces deux-là entrent en scène, que l'anime prend une tout autre tournure et l'histoire comment à être un peu plus légère et drôle.

    Dragon SlayerDragon Slayer

    Les graphismes et la bande-son : des points forts de l'anime

    Graphiquement, je n'ai rien à redire tellement c'est beau. Malgré le fait que l'anime soit plus un dark anime, dans le sens où les démons vivent de nuit du coup tout se passe quasiment de nuit, c'est coloré. Et pour accompagner le tout, les musiques de la série sont vraiment fantastiques que ce soit lors des combats ou des scènes tristes, elles vont carrément vous mettre dans l'ambiance et vous faire verser votre petite larme. Rien que le générique, au bout de 2 épisodes on commence déjà à le fredonner.

    Avis Positif 17/20

    Pour ma part, j'ai eu un véritable coup de cœur pour cet anime. On est entraîné dans la série dès le début et on a du mal à décrocher. L'histoire n'est pas forcément originale, quoique, mais elle a ce petit quelque chose qui fait qu'on adore. Entre des personnages charismatiques, des graphismes à tomber à la renverse et une bande-son du tonnerre, je suis convaincue que vous serez nombreux à être conquis. C'est très bien raconté, aucune minute n'est perdu dans des dialogues inutiles, des flashbacks inutiles. Quand on regarde l'anime on se rend compte que rien n'a été fait au hasard et c'est simplement un plaisir à regarder. J'ai hâte de voir ce qui va suivre dans le film "Le train de l'infini" qui ne devrait pas tarder à sortir chez Wakanim.

    « x9 Lives Man - un amour à sens uniqueLes Dramas Coréens, une re-découverte pour moi : Abyss »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Février à 21:29

    Oooh, que j'avais adoré cet anime. Après avoir terminé la saison 1 je m'étais jetée sur le manga. Demon Slayer est une œuvre excellente vraiment bien travaillé et complète, tant pour l'univers que les perso et le scénario. Comme tu dis : rien n'est laissé au hasard et ça, jusqu'au bout. L'avantage c'est qu'il y a bel et bien une fin qui clôture l'histoire, le mangaka savait où il allait et ne s'est pas perdu dans des arcs à rallonges et inutiles comme certains peuvent faire. En plus, les graphismes et les musiques sont vraiment canon.

    Parmi les perso secondaires j'ai adoré Zenitsu qui m'a vraiment fait rire à plusieurs reprises. Quant à Muzan, bien qu'il soit l'antagoniste il m'a intrigué, on le voit peu et pourtant j'avais toujours hâte de le croiser et d'en savoir plus à son sujet. Par contre, il me fait penser à Michael Jackson XD

    (au fait, ton titre c'est écrit dragon slayer, moi même je fais souvent cette erreur à l'oral. À cause de Fairy Tail sans doute ^^) 

      • Mercredi 24 Février à 11:26

        Pour ce qui est manga combat, action, etc, je suis plus anime du coup quelle torture de devoir attendre pour le film et la saison 2 qui arrive en fin d'année il me semble. C'est vrai que parfois les mangas sont beaucoup trop long, ici on sent bien qu'il n'y a pas de superflu, tout est utile et c'est ça que j'adore aussi.

        Mais oui, tu as trop raison, les cheveux et le chapeau, c'est clairement Michael Jackson ha ha ha x)

        Oupsi, merci de me le faire remarquer je n’avais pas du tout fait attention pour moi tout était parfait. Oui ça doit être à cause de Fairy Tail je pense aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :