• Mairunovich

    Mairunovich

    Du même auteur

    Mairunovich

    Informations

     
    Titre Original :  マイルノビッチ 
    Titre : Mairunovich
    Auteur : Satô Zakuri
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Tonkam                                         Nombre de tomes : 12                                 

     

     

     

     

     

     

     

          

    Synopsis

    Kinoshita Mairu est surnommée par tous "champignon vénéneux" du fait de sa coupe de cheveux horrible et de son apparence qualifié de "moche". Que ce soit son frère ou ses camarades de classe, elle est le souffre douleur de tout le monde.

    Un jour, elle tombe dans un nouveau piège où on la ridiculise une fois de plus. S'apitoyant sur son sort, le garçon le plus populaire du lycée lui fait remarquer que c'est son comportement de toujours supporter les choses sans protester, sans essayer de changer, qui la conduit où elle est, et que ce n'est pas une fatalité.

    Bien décidée à radicalement changer, mais aussi à se venger, elle demande à Fuwari de la relooker de la tête au pied. Elle peut enfin prendre sa revanche et commencer une nouvelle vie.

    Review

    Ce manga a pour avantage d’avoir des jaquettes très tape à l’œil. C’est vrai, elles sont colorées et agréables, il serait donc normal qu’on aille vers la série. De plus, le synopsis est pas trop mal. Mais si on lit le premier chapitre, on peut avoir pas mal d’apriori. En effet, à la fin du premier chapitre, on peut être amener à croire que ça allait être la énième romance style Cendrillon, c’est-à-dire où une fille considérée comme moche devient une fille sublime en un petit coup de baguette magique. En soit, ce n’est pas faux, mais l’histoire va au-delà de ça. Je ne connaissais pas du tout l’auteur, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé son style.

    Le schéma de l’histoire est assez simple : la fille dite "moche", devient belle et peut enfin profiter de la vie (merci au beau garçon de l'avoir aidé franchement heureusement qu'il été là LOL).  L’histoire est très girly et très shojo. Certes, au premier plan, il est question d’un relooking d’une jeune demoiselle (et ça, c’est très cliché parce qu’il y a énormément d’histoire qui utilise ce concept) qui change de A à Z, coiffure, maquillage et passage de lunette à lentille, pour finir par devenir belle, tellement que personne ne la reconnaît (évidemment sinon c’est pas drôle). Mais si on remarque bien, on voit que l’auteur parle d’autre chose. C’est vrai que l’histoire pour le moment fait très superficielle. Cependant, quand on est adolescent, c’est normal de vouloir se mettre à son avantage, on est encore à la recherche de soi et on essaie de s’aimer soi-même, ce qui est une chose très importante, mais tout au long de l’histoire, Mairu apprend. En effet, elle est en plein apprentissage de petites choses qui paraissent insignifiantes mais qui la feront grandir intellectuellement, et ainsi lui feront prendre conscience de son propre potentiel. Alors oui, le relooking reste quand même au cœur de l’histoire parce que c’est la base du manga, c’est là où tout à commencer, mais en vrai, il reste vraiment au second plan.

    C'est un peu basique comme histoire mais ça marche parce que Mairu adore faire durer le suspense avec les gars qui lui tournent autour. D’ailleurs, petit bémol de ce côté-là, le fait que notre protagoniste a, tout au long de la série, le besoin d’être en couple et aussi qu’elle a l’embarra du choix. En effet, elle n’est jamais seule très longtemps au vu de ses nombreux prétendants. Et tandis que, la recherche de soi, l’acceptation, etc… est très réaliste, je dois bien dire que cette partie ne l’est pas. La série est quand même longue avec 12 tomes, et même si dès le début, on comprend vite avec quel garçon elle va finir, j’ai trouvé ça très frustrant et beaucoup trop long d’attendre la fin du manga, le dernier chapitre, pour voir se former ce couple. Mais d’un autre côté, j’ai trouvé très appréciable le fait qu’il n’y ait pas le pur cliché du mec qui tombe amoureux de la fille juste après son relooking. Autre côté innovant, c’est que Mairu peut compter sur trois personnes (tous des garçons) et qui ne sont pas axés seulement sur son apparence. En effet, ils étaient là pour elle-même lorsqu’elle était en « mode champignon ».

    Autre chose très rafraichissant et comique (d’ailleurs cela m’a rappelé un peu Switch Girl dans un certain sens), c’est qu’on nous montre les « faces cachés » des demoiselles, qui sont très souvent pas trop à notre avantage. Enfin ça, c'est surtout dans le premier tome. Ensuite ça change un peu, les personnages évoluent au fil de l'histoire qu'ils soient secondaires ou pas, et ils s'entre-aident à cet évolution.

    Un côté positif, c'est que les personnages sont bien travaillés, on retrouve un peu de tout comme un travesti par exemple. Ils sont authentiques, intéressants et attachants. On retrouve le « prince du lycée » évidemment, c’est cliché jusqu’à ce qu’il parte vers d’autres horizons pour se focaliser uniquement sur sa passion, qui n’est pas banale d’ailleurs, devenir make-up artiste. C’est évidemment lui qui s’est approché du champignon vénéneux en premier et qui lui a donné l’envie de changer d’où le « ange gardien ». Ce rôle que Mairu lui a donné, devient au fil des tomes, de plus en plus insupportable. Il est très charismatique et c’est sans doute pour cela qu’il est, avec Mirai, l’un de mes personnages préférés. Ensuite un autre personnage que j’ai bien apprécié Fuwari. C’est un travesti qui est voisin et ami d’enfance avec la protagoniste principale. C’est lui qui transforme Mairu. Mais que ce soit l’héroïne ou les personnages secondaires, tous possèdent un caractère bien trempé propre à eux-mêmes et totalement extravagant, ce qui entraîne pas mal de situations cocasses.

    L’histoire montre aussi que les relations amicales sont des plus importantes lorsqu’on est au lycée. En effet, vu le nombre de fois où Mairu a des ennuis, elle a toujours pu compter sur ses amis (principalement masculins) quelle que soit la situation. Il aide énormément Mairu tout au long de la série à évoluer et ont radicalement changé sa vie. Pour ce qui est de la protagoniste principale, c'est un peu différent parce que justement c'est le personnage principal d'un shojo donc elle est parfois cruche parfois niaise et prend souvent de mauvaises décisions, mais c’est ce qui lui donne un côté très attendrissant (mais aussi parfois très agaçant). De manière générale, les personnages principaux et secondaires sont agréables et sympathiques.

    Sinon, côté graphisme, je trouve les dessins jolis et mignons. Ils sont très shojo mais sont en même temps très simples. Le chara-design des personnages sont uniques, dans le sens où la plupart des personnages ont une spécificité physique totalement improbable même parfois on retrouve certains clichés. De plus, je suis déçue du décor parce qu’ils sont, à mon sens, pas assez travaillés, mais quand il y en a, ils sont très soignés.

    Et côté édition, il y a juste un petit souci notamment au tome 1 : c’est « un gôkon » et pas « une gôkon » mais je pense que c’est la traduction du mot « sortie organisée entre célibataires » qui a dû conduire à cette erreur. Par la suite, il me semble qu’il n’y avait pas d’autre problème, en tout cas, rien qui m’aie interpelée.

    Avis Positif 14/20

    Le manga est très divertissant mais n’apporte rien au genre. Il y a un petit mélange comédie, romance et intrigue que j’aime bien. Le scénario n’est pas vraiment nouveau. En effet, nous sommes confrontés ici, à une nouvelle adaptation du mythe de Cendrillon. Cependant, l’auteur arrive à nous tenir de façon à ce que l’on souhaite connaître la suite.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Juin 2017 à 19:09

    Dommage y a que les premiers chapitres...

      • Mardi 27 Juin 2017 à 22:57

        Oui je sais, c'est très dur de trouver la suite en vf j'aimerais bien qu'un bon samaritain poste les scans....

      • Mardi 27 Juin 2017 à 23:24

        Ça aussi c'est dur à trouver...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :