• Koe no Katachi

     

    En voyant la bande d'annonce, ça m'a vraiment donné l'envi de regarder ce film mais je savais aussi que ça allait être très "l'émotion" si vous voyez ce que je veux dire. Et j'avais raison. Le film A Silent Voice est une adaptation du manga du même nom comptant un total de 7 tomes, disponible chez les édition Ki-oon. Sortie en 2016 et produit par le studio Kyoto Animation, on peut vraiment parler d'un long métrage puisque la durée du film est de 2H. Au moins, on est sûr de ne pas tomber sur un film qui bâcle l'histoire original en 1H20.

    Je n'ai pas lu le manga mais je pense que le manga est à lire avant et que certaines scènes n'existent pas dans le films. Cependant j'ai quand même compris l'histoire.C'est vrai qu'au 5 premières minutes du film je ne comprenais pas grand chose mais au fil des flash back et de l'avancée du film, j'ai commencé à tout comprendre. Et même si je me posais pleins de questions au début, j'ai tout de suite accroché.

    Koe no KatachiL'histoire est vraiment magnifique et donne une sorte de leçon de vie. On peut clairement s'identifier aux personnages et à la situation parce que je pense que la plupart des gens ont déjà eu une scène de ce genre lorsqu'ils étaient enfants. J'ai beaucoup apprécié que l'histoire soit vu sous l'angle d'un garçon et non pas d'une fille. Même si j'ai beaucoup aimé le personnage de Shoko Nishimiya, je pense que si le film aurait été vu sous son point de vue, je me serais très vite énervée tellement elle est trop fragile. Pour revenir à l'histoire, on parle ici de sujets très sérieux : la surdité et harcèlement, des choses qui existent réellement et qui sont très bien utilisés dans le film. En plus, ce qui m'a bien fait "rire" c'est après avoir taper "langue des signes" sur Google, je suis tombée sur la Koe no Katachipage wiki et j'ai vu ça : www, montrant encore plus le côté sérieux du film. J'avoue avoir pleuré pendant le film parce que l'émotion est très bien transmise autant pas les images que par les personnages.

    D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, il y en a pas mal qui viennent au fur et à mesure de l'histoire et sincère dans le groupe et je trouve qu'ils sont tous utiles à l'histoire, ils apportent tous quelques choses plus ou moins importantes. Par contre oublié très vite les histoire d'amour entre les protagoniste parce que c'est pas le sujet du film, sur ce coup là, l'amour est passé un peu à la trappe même si ça aide au dénouement de l'histoire en quelque sorte.

    Graphiquement, les dessins sont beaux mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que maintenant dans les animes (sauf pour certains) les dessins se ressemblent un peu tous. Personnellement, le chara design des personnages m'ont fait penser à K-on un peu mais surtout à kyoukai no kanata, en même temps ça a été fait par le même studio.

    Synopsis : Tout commence lorsque Shouko Nishimiya intègre en cours d'année la classe de primaire de Shouya Ishida. La jeune Shouko est une sourde-muette et Shouya est un jeune garçon turbulent qui n'en fait qu'à sa tête et qui ne cause que des problèmes. Ce sont deux personnes différentes et Shouya ne semble pas comprendre qui est réellement Shouko. De ce fait, il commencera à la brutaliser, ne sachant pas comment s'y prendre avec elle. La classe suivra le mouvement au fur et à mesure, mais plus discrètement, sans que leur professeur principal ne fasse d'efforts pour les rappeler à l'ordre.  Seulement un jour, le garçon dépasse les limites et le directeur demande à savoir qui a cassé les appareils auditifs de Shouko. C'est ainsi que Shouya réalisera qu'il se retrouve tout seul car tout le monde lui tourne le dos, feignant d'avoir été manipulés par ce dernier. Shouko est transférée dans une nouvelle école et Shouya se rend compte que chaque jour, malgré tout, elle souhaitait seulement être son amie.  Les années passent : Shouya est désormais un lycéen de dernière année. Rempli de remords, il ne peut penser à autre chose qu'à se repentir de ses actes envers Shouko. Il a même décidé d'apprendre la langue des signes pour qu'elle puisse comprendre ce qu'il a à lui dire. Avant de mettre fin à ses jours, il apprend où se trouve Shouko et décide de la rencontrer afin d'alléger son cœur mais il ne se doutait pas que ces retrouvailles allaient changer son destin.

    Si je devais noter le film sur 20, je pense que je mettrais un petit 18/20.

    Lien vers le film (vostfr)

    Lien vers les scan (vf)


  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Juillet 2017 à 13:57

    j'ai beaucoup aimé le film, même si j'avoue m'être énervée maintes fois contre le personnage de shouko (BORDEL, DONNE LUI UNE CLAQUE A CETTE UENO DE MER-) mais leur relation est juste trop chou, pis j'ai bien aimé un truc, les personnages (et leurs animations) sont réalistes

    j'ai trouvé intéressant l'histoire autour de /SPOIL/ la boucle d'oreille de la mère de shouya, dans le film on sait pas si c'est elle-même qui l'a arrachée, la mère de shouko, c'est libre au spectateur d'imaginer ce qui s'est passé x))) puis pendant le film, si on regarde bien le t-shirt de shouya adulte, y'a toujours la languette qui dépasse, j'aime bien ce détail

      • Vendredi 21 Juillet 2017 à 15:14

        C'est vrai que Ueno est vraiment le personnage que j'ai le moins aimé mais en même temps elle a beaucoup apporté à l'histoire je trouve.

        Pour la boucle, tu as raison mais vu le caractère de la mère de Shouko, je pense plutôt que c'est elle.... Moi aussi j'avais remarqué l'étiquette, ça m'a un peu perturbé au début xD

         

        Ce que j'aime dans ce film, c'est qu'on voit un réel changement dans les personnages, on voit une évolution de maturité....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :