• Synopsis

    Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de ... Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité... Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle... dans la peau d’une jeune fille !
    Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement.
    Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

     

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : COMIX WAVE Inc
    Saison : Automne 2016
    Licencié en France : Oui                                  Editeur VOD :  @Anime
     
     
    Titre Original :  君の名は / Kimi no na wa
    Titre : Your Name
    Auteur : Shinkai Makoto 
    Type : Seinen
    Éditeur vf : Pika                                                                                                                            Nombre de tomes : 3 (VF) / 3 (VO)                                                                                                      

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    Kimi no Na waRien qu'en lisant le résumé du film, je me suis dit que j'allais l'adorer et qu'il fallait que je le vois. Le film a une durée de 1H47, ce qui montre qu'il n'a pas été fait à la va vite.

    C'est une oeuvre originale, mais depuis la sortie du film, un manga adaptant le film est sortie cette année en France et est disponible au édition Pika. Nous trouvons aussi un light Novel reprenant l'histoire originale mais également des histoires supplémentaires. Bientôt, un spinn-off sortira sous le nom de "Your Name. Another Side : Earthbound" dû au succès du film.

    Graphiquement, c'est sûrement un des plus beaux films d'animation que j'ai vu. J'ai été subjugué du début à la fin sans jamais me dire "tiens ça c'est pas top" ou encore "là c'est très joli", non jamais. Le film est fait de dessins tout simplement superbes, mais il y a aussi des plans en animation 3D qui sont, quant à eux, très beaux. Pour ce qui est des personnages, j'ai bien aimé le chara-design et les émotions sont très bien transmises. Ma séquence préférée restera le moment où la comète apparaît dans le ciel, un vrai régale pour les yeux.

    Bon après si les graphismes suffisait à faire un bon film alors La Reine des Neiges serait le meilleur des films disney. Donc maintenant, on va se concentrer sur l'histoire. Celle-ci est très prenante, on ne peut s'empêcher de se sentir emporter par le film et d'être touché par ce qui se passe devant nous. Je trouve que e scénario est très recherché. En effet, l'histoire est assez complexe et difficilement analysable sur le coup.

    Le film est original, voire même novateur pour ma part. On ne s'attend pas du tout au retournement de situation qui apparaît vers la fin du film et je n'ai pas réussi à décrocher du film avant de connaître la fin. J'ai été émue et touchée, voire même effrayée lorsque j'ai regardé les dernières secondes du film, j'avais peur qu'il y ai une fin que je considère comme "mauvaise". Your Name peut vraiment rivaliser avec A Silent Voice dans le genre - Drame - Mystère - Romance - School Life -, même si j'ai une préférence pour A Silent Voice. En effet, le film présente beaucoup de notions complexes, parfois assez dur à suivre et qui peut entraîner la confusion, mais cela rajoute du mystère à l'histoire. A côté de ça, l'humour est présent et permet d'alléger le côté sérieux, ce qui permet de faire une pause entre deux larmes versées.

    Pour ce qui est des personnages, nous avons une filles avec pas mal de caractère, ce n'est pas une fille de type Shojo qui ne sait rien faire, elle prend les choses en main quand il le faut.Et de l'autre côté nous trouvons un garçon qui a du caractère mais qui a également un côté très romantique ou sentimental qui l'aidera dans sa quête de l'être manquant. Ils sont attachants ce qui rend la fin encore plus belle. Il y a pas mal d'autres personnages, mais ils ne sont là que comme figurants, ils apportent quelques choses à l'histoire mais s'ils étaient pas là, ça ne changerait pas grand chose.

    La bande-son est, à mes yeux, géniale. Après j'ai connu beaucoup mieux comme dans le film Professeur Layton et la Diva Eternelle. Cependant, elle s'accorde parfaitement avec les actions du film et participe au versement de larmes. Elle aide à nous transporter dans l'ambiance du film et les scènes où la musique prend le dessus par rapport au dialogue, sont encore plus profondes et intenses.

    Avis Positif 17/20


    21 commentaires
  • Synopsis

    C'est l'histoire de sept lycéens. Ils n'ont pas tous une relation directe, ils peuvent juste se connaître, être amis ou encore être dans la même classe et / ou club. Cependant, une chose les relis, chacun d'eux est amoureux. Le film nous présente alors leurs péripéties pour déclarer leur flamme et comment leur amour réciproque ou non, va se passer.

    Bon ça c'est ma version mais je la trouvais pas complète voici celle de Nautiljon : Dans cette histoire nous suivons un groupe de lycéens dans le quotidien. Autant dans leurs peines que dans leurs meilleurs moments.  Natsuki Enomoto est une étudiante de troisième année au lycée Sakuragaoka. Cette dernière est amoureuse de Setoguchi Yû, son ami d'enfance.  Un jour, lorsqu'elle décide enfin à se déclarer, Natsuki fait une grave erreur. En effet, par peur de se faire rejeter, elle décide de faire passer sa déclaration pour un entraînement.  Vu que Natsuki continue de prétendre ne pas être amoureuse de Yû, Koyuki Ayase, un autre élève de sa classe décide de se lancer pour se déclarer à Natsuki.  Pourra-t-elle un jour arrêter cette mascarade et se déclarer pour de "vrai" à Yû ?

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : Qualia Animation 
    Saison : Printemps 2016
    Licencié en France : Non                                
    Bande annonce (vosta)www
     
    Titre Original :  ずっと前から好きでした。~告白実行委員会~ 
    Titre : Zutto Mae Kara Suki Deshita. ~Kokuhaku Jikkou Iinkai~
    Auteur : HoneyWorks   
    Type : Romance
    Nombre de tomes (LN) : 7 (VO)                                                                                                   

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    J'ai été surprise... en fait je pense que je n'avais pas très bien compris et surtout mal lu le synopsis, du coup je ne m'attendais pas à un film pareil.Et vous aurez compris que la surprise n'était pas vraiment bonne.

    Déjà chose qui m'a étonnée, c'est la durée du film : seulement 1H03. C'est un peu court je trouve, surtout que le film aurait pu développer les autres histoires au lieu de se concentrer uniquement sur un seul "couple". Mais le film est une adaptation du light Novel Kokuhaku Yokou Renshuu Series, toujours en cours, dont l'histoire ne pouvait sans doute pas aller plus loin. Le scénario n'est pas très original, le film ne raconte que de la romance pure et dure, c'est un shojo classique et banale. Ce n'est pas très poussé, après je pense que ce n'était pas le but premier du film. En effet, d'après ce que j'ai compris, mais je fais peut-être erreur, le réel but est de promouvoir des musiques du groupe HoneyWorks (Vocaloid). C'est pour cela que le scénario est aussi... comment dire... vide ?! Mais au moins niveau musque c'est vraiment super.

    Un bon côté, c'est au niveau des personnages, il y en a pas mal, sept principaux, ce qui donne un certain mouvement au film et ce qui permet de ne pas trop le rendre fleur bleue et trop "publicitaire". Parmi ces personnages se découlent des couples [Attention spoil] au total nous aurons trois couples et un qui restera seul (j'ai de la peine pour lui quand même)  [Fin du spoil] dont voici un petit schéma que j'ai trouvé sur internet par rapport à "qui aime qui" : www, si vous ne reconnaissez pas quelques têtes, c'est normal moi aussi, il y a également les relations de la suite du film Suki ni Naru Sono Shunkan wo. Sinon, franchement, les personnages sont plutôt attachants et sympathiques, mais c'est vraiment pas l'histoire du siècle. A par ça, graphiquement, il faut reconnaître que c'est plutôt jolie, il y a beaucoup de couleurs ce qui fait que j'ai bien accroché à ce niveau-là.

    Comme je l'ai déjà dit, il y a une suite, sortie en automne de la même année, qui se concentre aussi sur la romance mais cette fois les personnages principaux changent. Une adaptation animée a aussi vu le jour en 2017, du nom de Itsudatte Bokura no Koi wa 10 Centi Datta. La série a été licenciée en France par Wakanim, l'animé se compose seulement de 6 épisodes.

    Avis Positif 12/20


    16 commentaires
  • Synopsis

    Shoya Ishida est un jeune garçon plutôt casse-cou dont le quotidien est rythmé par l’école et ses amis. Pour combattre l’ennui, il lance des défis toujours plus extravagants à ses camarades. Lorsque Shoko Nishimiya, atteinte de surdité, arrive dans l’établissement en cours d’année et bouleverse le fonctionnement quotidien de leur classe, Shoya y voit le moyen de pimenter un peu plus ses journées. Passant de l’intérêt poli à l’exaspération provoquée par les problèmes de communication, il va entraîner ses camarades à rendre infernale la vie de Shoko : moqueries, brimades, persécutions… tout y passe sous le regard indifférent de l’équipe d’encadrement.
    Tout bascule lorsque Shoko quitte soudainement l’établissement et que Shoya est convoqué dans le bureau du directeur afin de répondre de ses actes. Considéré comme responsable par ces camarades qui se retournent contre lui, il est isolé et devient à son tour la victime des mêmes tourments. Quelques années plus tard, rongé par les regrets, Shoya se met à la recherche de Shoko pour lui présenter ses excuses.

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : Kyoto Animation
    Saison : 2016
    Licencié en France : Oui                                  Editeur VOD :  Kazé                                                     Bande d'annonce : www
     
     
    Titre Original :  聲の形 / Koe no Katashi
    Titre : A Silent Voice
    Auteur : Ohima Yoshitoki   
    Type : Shonen
    Éditeur vf : Ki-oon                                                                                                                            Nombre de tomes : 7 (VF) / 7 (VO)                                                                                                      

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    Koe no Katachi

    En voyant la bande d'annonce, ça m'a vraiment donné l'envie de regarder ce film, mais je savais aussi que cela allait être très "l'émotion" si vous voyez ce que je veux dire. Et j'avais raison. Le film A Silent Voice est une adaptation du manga du même nom comptant un total de sept tomes, disponible chez les éditions Ki-oon. Sortie en 2016 et produit par le studio Kyoto Animation, on peut vraiment parler d'un long métrage puisque la durée du film est de 2H. Au moins, on est sûr de ne pas tomber sur un film qui bâcle l'histoire original en 1H20.

    Je précise que je n'ai pas lu le manga, mais je pense que le manga est à lire avant de regarder le film. En effet, je pense que certaines scènes n'existent pas dans le film et ne sont présentent que dans la version papier. Cependant, j'ai quand même compris l'histoire. C'est vrai qu'aux cinq premières minutes du film je ne comprenais pas grand chose, mais au fur et à mesure des flash-back et de l'avancée du film, j'ai commencé à tout comprendre. Et même si je me posais pleins de questions au début, j'ai tout de suite accroché.

    L'histoire est vraiment magnifique et donne une sorte de leçon de vie. On peut clairement s'identifier aux personnages et à la situation parce que je pense que la plupart des gens ont déjà eu une scène de ce genre lorsqu'ils étaient enfants. J'ai beaucoup apprécié que l'histoire soit vue sous l'angle d'un garçon et non pas d'une fille. Même si j'ai beaucoup aimé le personnage de Shoko Nishimiya, je pense que si le film aurait été vu sous son point de vue, je me serais très vite énervée tellement elle est trop fragile. Pour revenir à l'histoire, on parle ici de sujets très sérieux : la surdité et harcèlement, des choses qui existent réellement et qui sont très bien utilisés dans le film. De plus, ce qui m'a bien fait "rire" c'est qu'après avoir taper "langue des signes" sur Google, je suis tombée sur la page wiki et j'ai vu ça : www, montrant encore plus le côté sérieux du film. J'avoue avoir pleuré pendant le film parce que l'émotion est très bien transmise autant par les images que par les personnages.

    D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, il y en a pas mal qui viennent au fur et à mesure de l'histoire et sincère dans le groupe et je trouve qu'ils sont tous utiles à l'histoire, ils apportent tous quelques choses plus ou moins importantes. Par contre, oublié très vite les histoires d'amour entre les protagonistes parce que ce n'est pas le sujet du film, sur ce coup-là, l'amour est passé un peu à la trappe alors que la bande d'annonce pourrait faire croire le contraire. Après la semi-romance aide tout de même un peu au déroulement de l'histoire en quelque sorte.

    Graphiquement, les dessins sont beaux, mais je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que maintenant dans les animes (sauf pour certains) les dessins se ressemblent un peu tous. Personnellement, le chara-design des personnages m'ont fait un peu penser à K-on un ou encore à Kyoukai no Kanata, en même temps ça a été fait par le même studio.

    Avis Positif 18/20


    16 commentaires
  • Synopsis

    Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par le remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même le comportement à adopter. Mais Naho, elle, a bien du mal à croire à cette histoire…

     

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : TMS Entertainment  Telecom Anim Film 
    Saison : 2016
    Licencié en France : Non                                
    Bande annoncewww
     
    Titre Original :  オレンジ
    Titre : Orange
    Auteur : Takano Ichigo 
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Akata                                                                                                                            Nombre de tomes : 6 (VF) / 6 (VO)                                                                                                      Lien vers la critique du manga : www                                                         

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    Orange -Mirai-

    Je précise qu'au moment où j'écris cet article, je n'ai lu que le manga et que, de ce fait, je n'ai pas vu l'adaptation animée. Si cela vous intéresse, l'anime est disponible chez Crunchyroll : www. Et pour d'autres, voici le lien vers la critique du manga : www.

    Bon il est vrai que normalement, le film était destiné à être une suite de l'anime, mais ce n'est pas grave surtout que l'anime se compose de 13 épisodes et que je pense qu'il reprend exactement la même histoire que l’œuvre originale. Donc, ce film est sorti en 2016 et a été produit par les mêmes studios d'animation que pour la série animée. Le film a eu droit à une adaptation papier et je pense qu'il correspond au tome 6 du manga. En effet, de base le manga ne comptait que 5 tomes.

    Pour en revenir au film, l'histoire est très différente de celle du manga, dans le sens où cela n'est pas un résumé condensé du manga. Tout d'abord, l'histoire nous est raconté par Suwa. Ensuite, le film raconte la suite de l'animé. C'est donc bel et bien une œuvre originale qui raconte la suite de l'histoire notamment ce qui se passe dans le futur.

    Le film nous apporte des scènes inédites en se basant sur des scènes déjà vu dans le manga. En effet, les évènements du long métrage développe l'histoire du manga de manière à ce que cela réponde à certaines questions qui restaient en suspend : comment les lettres ont-elles pu voyager dans le temps ? Pourquoi ce titre "Orange" ? Mais nous aurons aussi droit à des scènes du nouveaux futurs, ce qui est très intéressant pour ceux qui se posaient la question de ce qu'il advenait des personnages du futurs.

    Les sentiments et émotions sont au rendez-vous mais de ce point de vue là, rien ne vaut l’œuvre originale je pense. Un des points forts du film, c'est qu'il est axé sur Suwa, qui est un personnage clé du manga. En effet, dans le manga, on a seulement un bref aperçu de ce qu'il ressent par rapport à ses sacrifices, alors que dans le film, on comprend mieux sa douleur et sa tristesse. D'ailleurs j'ai été étonnée de la fin lorsqu'on le voit tenir un enfant [Attention spoil] celui de Naho et Kakeru (c'est le même que celui de Naho et Suwa mais en brun x) [Fin du spoil]. On ne peut s'empêcher d'éprouver de l’empathie pour ce dernier (surtout parce que c'est un personnage populaire et charismatique). Maintenant, le seule chose qui manque, c'est de développer un peu plus les trois autres personnages qui restent tout de même dans l'ombre malgré leur importance.

    Et enfin pour finir, graphiquement, je trouve que ce n'est pas trop mal mais pour moi c'est évidemment la version papier forever !! Je trouve qu'il y a plus de classe dans un dessin noir et blanc que dans un dessin couleur.

    Avis Positif 18/20


    7 commentaires
  •  

    Synopsis

    Ren, 9 ans, s’enfuit de chez lui. Il vient de perdre sa mère, ne connaît pas son père et refuse l’accueil de ses nouveaux tuteurs. Alors qu’il erre seul dans l’anonymat de Tokyo, il tombe nez à truffe avec Kumatetsu, une créature venue de Jutengai, le royaume des bêtes. Kumatetsu cherche un disciple pour lui succéder et perçoit en Ren un potentiel inexploité. Leurs forts caractères respectifs ne rend pas la tâche aisée, mais peu à peu se tissent des liens plus forts que ceux du sang...

     

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : Shizu Film
    Saison : 2015
    Licencié en France : Oui                                        Éditeur : Pathé                     
    Bande annoncewww
     
    Titre Original : バケモノの子 / Bakemono no Ko
    Titre : Garçon et la bête (le)
    Auteur : Hosoda Mamoru 
    Type : Shonen
    Éditeur vf : Kazé                                                                                                                            Nombre de tomes : 4 (VF) / 4 (VO)                                                                                                                                                             

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    Je ne regarde pas souvent de films d'animation japonais, alors pour moi ce film était vraiment excellent. En fait, je pense que c'était mon réel premier film de japanimation, du coup mon avis sera sûrement plus laxiste que d'habitude.

    J'ai trouvé l''histoire vraiment super et très originale. Encore un scénario à base d'amitié, de complicité, d'humour, de fantasy et bien évidemment rempli d'émotions. On est très vite pris dans l'élan du film et le duo des protagonistes m'a complètement charmée. En effet, l'évolution de leur relation donne une réelle profondeur à l'histoire et cela offre plus d'impact aux scènes les plus riches en émotions. Il y a un bon équilibre entre les scènes drôles et les scènes touchantes, mais je vous préviens : sortez les mouchoirs pour la fin du film.

    Les protagonistes sont vraiment attachants et les voir se disputer sans cesse montre leur attachement l'un envers l'autre quoi qu'on en dise. Vous avez déjà vu un couple de mariés ne jamais se disputer et être heureux, moi non. Ce n'est pas la meilleure image, mais vous avez compris. Les personnages en général sont très intéressants que ce soit les principaux ou les secondaires même si ces derniers sont vraiment trop peu exploités.

    Il y a une réelle leçon à tirer de ce film, je dois dire que l'histoire fait réfléchir, ce n'est pas un film sans morale ou sans aucun sens comme on en voit de plus en plus de nos jours. En effet, on voit deux êtres totalement opposés physiquement mais partageant le même ressentit du monde. La bête a eu besoin de l'enfant pour devenir un "homme" autant que le garçon a eu besoin de la bête pour devenir un bon adulte.

    Graphiquement, j'aime beaucoup, mais ce n'est pas mon style graphique préféré. De ce côté-là, les films Orange, Your Name et A Silent Voice ont fait bien mieux, mais ce n'est que mon avis. De toute manière ce n'est pas le chara-design des personnages qui vont vraiment retenir votre attention je pense.

    Le Garçon et La Bête a été réalisé par Mamoru Hosoda, une grande figure du cinéma d'animation japonais avec des films comme La Traversée du temps, Summer Wars ou encore Les Enfants loups : Ame et Yuki. Le film a connu pas mal de succès et c'est ce qui a conduit à une adapation manga de l'histoire.

    Avis Positif 16/20


    21 commentaires
  • Synopsis

    Une nouvelle énigme attend le Professeur et Luke lorsque la jeune cantatrice Jenis Quatlane leur confie avoir aperçu le fantôme de sa meilleure amie défunte. Impossible pour le gentleman qu’est Layton de laisser cette demoiselle en détresse. Pour percer le mystère du fantôme de l’opéra, Luke et le professeur se rendent au "Crown Petone Theater" le plus célèbre Opéra du monde où le compositeur de génie, Oslo Whistler, dévoile sa dernière oeuvre ainsi que de nombreux mystères…

     

    Manga News

    Informations
    Studio d'animation : LEVEL-5 Inc.
    Saison : 2009
    Licencié en France : Oui                                  Éditeur : Kaze                                                   Éditeur VOD : ADN                          
    Bande annoncewww
     
    Titre Original : レイトン教授と永遠の歌姫 / Layton-kyôju to Eien no Utahime
    Titre : Professeur Layton - La Diva Eternelle
    Réalisation : Masakazu Hashimoto                                                                                              Scénario : Aya Matsui                                                      

                                                            

     
     
     
     
     

     

    Review du FILM

    La saga Professeur Layton est surtout connu pour son grand succès sur console avec le tout premier jeu Professeur Layton et l'étrange village. A travers les différents épisodes, nous découvrons la vie du professeur, que ce soit le présent, le passé et pourquoi pas le futur... Mais vu la réussite des jeux, un film d'animation Professeur Layton et la Diva éternelle a été réalisé. L'histoire se situe un peu après Professeur Layton et l'appel du spectre.

    Le film reste très fidèle au monde du professeur avec toutes les énigmes que le professeur doit résoudre pour avancer dans son enquête ou encore l'aspect extérieur en général avec les mêmes personnages récurrents : Luke, Emmy, Descole, etc. Mais aussi un tas de nouveaux comme Jenis, un des personnages clé de l'intrigue. Ensuite, l'esthétique aussi est respecté, en fait on peut voir ce film comme une immense scène cinématique d'un jeu de la licence. C'est vrai, nous avons le même chara-design, les mêmes personnages et même le thème principal (voici un petit lien pour les plus nostalgique : www) est respecté, tout en ajoutant de nouvelles musiques comme à chaque fois.

    C'est un très bon film, excellent pour se divertir et passer un bon moment. En effet, l'histoire est très prenante, intéressante avec une touche d'humour et de mystère. A l'image des jeux de la licences, les studios LEVEL-5 Inc. nous offre un film de qualité avec une très bonne animation et une bonne son magnifique.

    Pour en revenir à l'histoire, c'est l'une des plus grandes affaires du professeur. Il est vrai que ce mystère va au-delà de ce que j'imaginais. En effet, qui aurait pu penser que la lettre de l'ancienne élève du professeur allait les envoyer tout droit dans la gueule du loup. Maintenant pris au piège, ils n'ont pas le choix, ils vont devoir participer au concours des plus étranges. Après avoir résolu toutes les énigmes du "jeu", le prix à la clé est... la vie éternelle. Comment une chose pareille peut-il être possible ? Pourtant rien est impossible pour le professeur, ses assistants et Jenis !

    Pas de romance, évidemment, mais ce film ne manque pas de me toucher avec des scènes très touchantes accentuées par des protagonistes attachants. Quelque chose que je trouve très intéressant et vraiment bien pensé de la part des studios de production c'est le fait que le film fait partie intégrante de la série lorsque l'on joue au jeu Professeur Layton et le masque des miracles, voir la cinématique de fin (après le ending).

    Avis Positif 15/20


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique