• Découverte #23 -Bye Bye Liberty-

    Synopsis

    C'est le deuxième manga de Ayuko Hatta (connu pour "Wolf Girl and Black Prince") publié en France, le tome 1 est apparu le 8 février dernier. Terminé au Japon avec 4 tomes, le tome 2 sortira aux alentours de juin. Voici un petit résumé de l’histoire : « Rina n'est pas comme toutes les filles de son âge, elle n'en a rien à faire des garçon. Pourtant, son nouveau voisin, Takumi, lui demande de jouer sa petite-amie le temps de se débarrasser d'une stalker et c'est là qu'il vole à Rina, son premier baiser. ».

    Informations

     
    Titre Original :  ばいばいリバティー
    Titre : Bye Bye Liberty
    Auteur : Ayuko Hatta
    Type : Shojo
    Éditeur vf : Kurokawa                                                                                                                  Nombre de tomes : 1 (VF) / 4 (VO)                                                                                                      
                                                                

     
     
     
     
     

     

    Review du tome 1

    Commentaire avant lecture : Ayant beaucoup aimé l'autre série de l'auteur "Wolf Girl & Black Prince", je ne pouvais pas manqué sa nouvelle série. Pour ce qui est de la couverture, elle est assez similaire celle des éditions japonaises mais j'ai tout de même un petite préférence pour la jaquette française. Le titre change également pour devenir Byebye Liberty (pour les non bilingue ça signifie "au revoir liberté". Le titre japonais ばいばいリバティー signifie quand à lui, "belle liberté" donc a priori le titre semble plutôt bien choisi.

    Je suis plutôt contente de voir que les personnages de la série ne sont pas des pures copiés-collés de Wolf Girl & Black Prince. Et cela vaut aussi bien pour le physique que pour la mentalité, même si on peut trouver une légère ressemblance entre les traits de caractère de Takumi et de Sata. J'ai été agréablement surprise de constater que l'héroïne est une femme indépendante et mature, qui a un fort caractère, qui n'est ni fragile ni niaise, et que malgré ça, elle a aussi un côté très féminin de la fille qui n'y connait rien en amour et qui aimerait tomber amoureuse. Pour ce qui est du protagoniste masculin il a un côté un peu gamin je trouve mais sinon, il est plutôt posé et calme sauf lorsqu'il se joue de Rina, là il laisse percevoir un côté plutôt effronté. Le fait que ces deux-là s'opposent mais en même temps se ressemblent, en fait une relation particulièrement intéressante. Les protagonistes sont très vites attachants.

    J'ai beaucoup apprécié le fait que dès le premier tome, les personnages secondaires soient déjà présents et participent à l'histoire. Ils aident à l'évolution des protagonistes et ont chacun, une réelle personnalité notamment pour les meilleurs amis de Takumi, Sento et Torajima. En effet pour ce qui est de Ringo et Kumi, elles représentent à première vue deux filles qui veulent simplement avoir un copain mais par la suite, elles vont aidé Rina. Mais en même temps, tous ces personnages secondaires sont encore bien mystérieux pour nous, et j'espère qu'on nous en dévoilera un peu plus dans les prochains tomes (surtout sur Sento et Torajima qui sont très attirants comme personnages) pour ne pas retomber dans le cliché des personnages secondaires caméo.

    Les shojo que je préfère, sont souvent ceux dont une grande partie de l'histoire se concentre aussi sur les histoires d'amitié, et j'ai été contente de voir que ce manga faisait parti de cette catégorie-là. L'amitié est présente et c'est d'ailleurs la première relation que vont entretenir nos deux héros.

    Le chapitre 1 raconte la rencontre des nos deux protagonistes et la mise en place des personnages importants. Par la suite, on fait la découverte d'un rêve profond qui va être au cœur de l'histoire et devenir le lien qui rapprocheront notre héroïne et notre héros. Dans le chapitre 2, Rina découvre pas mal de choses sur son "ennemi" et apprend à le connaître via Sugihara, le patron de Takumi. Ils se rapprochent un peu, juste assez pour qu'ils puissent se supporter. Par la suite, dans le troisième chapitre, c'est avec ce même patron qu'il y a du rapprochement [Attention SPOIL] et c'est de ce dernier dont elle tombe finalement amoureuse [Fin du SPOIL]. Takumi s'en rend très vite compte et en parle à Rina. Cependant, cette dernière n'était pas encore sûre de ses sentiments. Pour ce qui est du chapitre 4, Rina essaie de comprendre si c'est bien de l'amour qu'elle ressent. Takumi l'aide à y voir plus clair. Quand tout est sûr, lui et Torajima l'encourage à se déclarer et encore une fois, Takumi est là pour l'aider.

    L'auteur sait manier humour et amour. On ne rigole pas forcément à plein poumon, mais l'histoire est suffisamment drôle pour te faire sourire lorsque tu lis. Contrairement à d'autres œuvres, Ayuko Hatta a décidé de ne pas refaire une histoire où le couple se forme rapidement (même pour de faux) mais a préféré faire une histoire où l'héroïne tombe amoureuse d'un autre garçon que le protagoniste, ça fait beaucoup moins cliché. Cependant, en devenant son coach en amour, on peut que trop bien imaginé la suite des évènements.

    Graphiquement, c'est parfait. Les décors sont travaillés, autant que le chara design des personnages. On reconnaît le trait et les dessins de l'auteur sans pour autant avoir les mêmes personnages que dans Wolf Girl & Black Prince. Les graphismes transmettent les émotions et sont très agréables.

    Conclusion

    Finis les filles trop fleur bleue et sans caractère et bonjour à Bye bye Liberty un manga assez original, dynamique et amusant. Les personnages sont une des nombreuses raisons qui me font apprécier ce tome 1.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mai à 08:27

    Tu m'as donné envie de découvrir ce manga ! (j'en ai vraiment trop à lire, et ne oarlons même pas de l'immense retard que j'ai pris au niveau des animes).

    C'est bien les filles qui ne sont pas niaises, ce genre de personnes m'est totalement insupportable. En général je ne suis pas fan des shôjos à cause de ça mais si ce n'est pas le cas ici, alors pourquoi pas ?Lee seul truc que je trouve un peu dommage, c'est le fait que ce soit encore une histoire de faux couple... Bon certes, pour une raison beaucoup plus légitime que dans Black prince, mais j'attends quant même de l'innovation quand aux thèmes abordés par les mêmes auteurs.

      • Mercredi 2 Mai à 10:02

        je sais ce que c'est, moi aussi j'ai un gros retard niveau anime parce que j'en ai pas regardé un seul depuis fin décembre-début janvier ^^'

        Oui et c'est souvent le cas, je trouve que les auteurs utilisent très souvent le même thème général mais l'aborde de manière différente. Après cela n'empêche qu'on peut avoir de bonnes surprises

      • Mercredi 2 Mai à 10:09

        Ha, je n'ai pas regardé depuis décembre également. 

        Oui c'est sûr, mais les bonnes surprises restent rares tout de même, malheureusement.

      • Mercredi 2 Mai à 10:32

        Récemment j'ai lu un manga avec lequel j'ai tout de suite accroché et dont l'histoire est très intéressante. C'est un des plus gros succès du mois, c'est "La courtisane d'Edo", je vais en faire une critique mais pour le moment tu peux lire celle de minokoto qui est super : www. Honnêtement, c'est un manga à ne pas rater !!

      • Mercredi 2 Mai à 10:35

        J'en avait entendu parlé et j'ai également vu l'article de mino', maintenant, tu me le conseil également, de ce fait, je crois qu'il est grand temps pour moi de le lire !

      • Mercredi 2 Mai à 10:40

        Juste au cas où, tu peux lire le premier chapitre sur le site des éditions Pika : www.

      • Mercredi 2 Mai à 10:43

        Merci, c'est gentil à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :